bannière

Ouverture d'un centre de vaccination COVID-19

14/01/2021

Un centre de vaccination dédié à la Covid-19 a ouvert ses portes à l’initiative des Villes de Saint-Mandé et de Vincennes en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé.Ce centre, situé au Cresco (4 avenue Pasteur à Saint-Mandé), accueille dans un premier temps les professionnels de santé de plus de 50 ans ou ceux présentant des facteurs de risques, puis, à partir du lundi 18 janvier, les personnes âgées de plus de 75 ans.

La vaccination s’élargira par la suite à l’ensemble de la population en fonction du calendrier édicté par le gouvernement.

Vaccination gratuite sur rendez-vous du lundi au samedi de 9h à 13h et de 14h à 18h par téléphone au 0800 922 100 ou via le site Doctolib : https://www.doctolib.fr/centre-depistage-covid/saint-mande/centre-de-vaccinations-covid-saint-mande.

Prochains créneaux disponibles à partir du 1er février (les inscriptions seront rouvertes à compter de la semaine du 18 janvier).

Aucune prise de rendez-vous ne se fera sur place. Chaque personne vaccinée sera gardée en surveillance durant quinze minutes comme l’exige le protocole sanitaire. À l’issue de ce temps d’attente, elle repartira avec un certificat de vaccination et pourra prendre rendez-vous pour la seconde injection. L’ouverture de ce centre va permettre l’accélération de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19. Elle s’inscrit dans la suite des initiatives prises par Julien Weil, Maire de Saint-Mandé et Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes, en lien avec les professionnels de santé avec notamment l’ouverture d’un centre de dépistage Covid-19 au centre Cochereau (2 avenue de Liège à Saint-Mandé).

Le mot de Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes

21/01/2021

Vous êtes nombreux à m’interroger ou à vous manifester auprès des services municipaux sur le rythme des vaccinations et la stratégie vaccinale à Vincennes. Il m’est souvent rapporté que les numéros mis en place pour les prises de rendez-vous ne fonctionnent pas. Ils sont opérationnels, mais la situation est la conséquence du manque de doses vaccinales ; car pour organiser efficacement des rendez-vous, il est indispensable de pouvoir prévoir le nombre de vaccins qui pourront être administrés.

Dès le départ, nous avons fait savoir que Vincennes se tenait prête pour l'ouverture immédiate d'un 2e centre de vaccination sur son territoire, en complément de celui obtenu dans une démarche mutualisée avec Saint-Mandé, à la lisière des deux communes. Mais la commande des vaccins et l’organisation de la vaccination ne sont pas de la responsabilité des communes ; elles sont pilotées par les services de l’État. Et c'est l'Agence régionale de Santé, Établissement public chargé du plan de vaccination, qui, en fonction des doses dont elle dispose, décide d'autoriser ou non l'ouverture de centres supplémentaires.

La situation actuelle le montre bien dans les centres existants : il serait inutile de mobiliser des moyens (achats de fournitures, mobilisation de personnels et des professionnels de santé) et d'ouvrir des rendez-vous dans des centres qui, faute de vaccins, ne pourraient pas accueillir le public. Par ailleurs, les centres autorisés par l'ARS ne fonctionnent pas suivant une logique territoriale, et les habitants de toute autre commune peuvent s'y rendre.

Cette crise démontre, s’il le fallait encore, le rôle essentiel des élus locaux dans la mise en œuvre de réponses adaptées, au plus près du terrain et des citoyens. Les exemples ne manquent pourtant pas depuis le début de la crise sanitaire. Nous l’avons montré en distribuant très tôt des masques ; ou encore avec nos initiatives pour faciliter, en lien avec les professionnels de santé, le dépistage par tests PCR ou par tests antigéniques. Nous avons été, à chaque fois, présents aux côtés des Vincennois pour apporter des réponses concrètes. Comme vous, nous regrettons que le tempo qui nous est imposé ne nous permette pas de faire plus vite et mieux.

Bien évidemment, dès que l'ARS et les services de l’État seront en mesure d'assurer l'approvisionnement attendu en doses vaccinales et autoriseront la création d'un centre supplémentaire, Vincennes ouvrira immédiatement le 2e lieu de vaccination que nous appelons tous de nos vœux.