ancienne carte postale de l'hôtel de ville de vincennes

L'Hôtel de ville entre en chantier

22/10/2020

Aucun Vincennois ne dira le contraire : l’Hôtel de ville de Vincennes, au-delà de sa fonction de maison commune, est un bâtiment essentiel du patrimoine local.

L’édifice possède la particularité d’avoir été construit en deux fois : la première version, inaugurée en 1891, est l'œuvre de l'architecte Eugène Calinaud. Les grandes fenêtres à meneaux, les vitraux, la haute toiture surmontée d'un campanile et l'harmonie des proportions lui confèrent un style néo-Renaissance s’inspirant du modèle que constitua l’Hôtel de ville de Paris au début de la Troisième République. Le doublement de la population vincennoise en quarante ans rendit vite nécessaire son agrandissement. Le projet conçu par les architectes communaux Henri Quarez et Gustave Lapostolle fut inauguré en 1935 et retient l’attention par le style Art déco, et les aménagements intérieurs remarquables réalisés, à commencer par la grande coupole.

Partiellement inscrit (1999) puis classé (2000), l’Hôtel de ville présente un assez bon état général mais, à travers les années, a souffert de la pollution mais aussi de modifications ponctuelles qui ont amoindri ses qualités architecturales et esthétiques. Et bien entendu, les caractéristiques techniques des menuiseries ne sont plus adaptées aux contraintes  d’isolation thermique et acoustique d’aujourd’hui.

Dans ce cadre, la municipalité a lancé un appel d’offres en juin 2019 pour la rénovation du clos et du couvert de l’Hôtel de ville. Il a été remporté par l’agence d’architectes 2BDM, qui œuvre déjà par exemple au château avec les travaux de restauration du pavillon du Roi, des contrescarpes nord et des ponts dormants.

C’est un chantier d’une durée de deux ans qui attend la mairie en vue notamment de la remise en état des extérieurs de l’édifice et du renforcement des isolations thermique et acoustique des menuiseries. L’installation du chantier doit commencer début novembre 2020, avec une première phase consacrée à la façade est (rue Condé-sur-Noireau) et la façade nord (rue de Fontenay). Les travaux démarreront début décembre pour une durée prévisionnelle de 12 mois. Les côtés sud (esplanade) et ouest (rue Eugène-Renaud) seront à leur tour traités jusqu’à l’automne 2022.

3 questions à...

...Christophe Batard, architecte en chef des Monuments historiques, associé cogérant chez 2BDM Architectes et directeur de projet sur la rénovation de l’Hôtel de ville de Vincennes.

En quoi consiste le projet de rénovation de l’Hôtel de ville ?

C.B : « Nous sommes chargés de restaurer les quatre façades de l’Hôtel de ville. Cette opération, qui doit démarrer d'ici la fin de l’année et durer un peu moins de trois ans, se monte à 3,7 millions d’euros. En parallèle, nous allons aussi travailler sur les éclairages, l’accessibilité, la restauration des lucarnes et la révision des couvertures. La partie la plus diff icile et la plus coûteuse concerne l’intervention sur les menuiseries : 158 sont impactées, toutes de natures diff érentes (bois, métal, bois à vitraux, vitraux, mixte...). »

Votre cabinet 2BDM a été retenu aux termes d’un appel d’off res. Sur quels critères pensez-vous avoir été retenu ?

C.B : « Notre agence est spécialisée dans la restauration du patrimoine ancien et compte plusieurs références dans ce domaine, comme les Châteaux et domaines de Versailles et de Champs-sur-Marne, le Palais de Justice de Paris, les cathédrales de Saint-Denis, de Metz, de Meaux, d’Autun... Nous intervenons partout en France. En outre, nous connaissons déjà bien la ville puisque nous menons actuellement deux chantiers de restauration au Château et venons d’achever celui du Pavillon du Roi. Enfin, nous avons proposé un mémoire méthodologique dans lequel nous avons beaucoup insisté sur l’intérêt que nous portions au bâtiment. Nous nous sommes notamment adjoint les services d’une restauratrice qui a fait des sondages pour retrouver les anciennes couleurs des menuiseries, typiques de la fin du XIXe. »

Enfin, en tant qu’architecte en chef des Monuments historiques, quelle est votre perception du patrimoine architectural vincennois ?

C.B : « D’abord, Vincennes resplendit par son Château, exceptionnel par la régularité de son tracé et par sa dimension. C’est une ville qui jouit aussi d’un aménagement urbain réussi. Quant à l’Hôtel de ville, son intérieur est phénoménal : la voûte en dalle de verre, la couture harmonieuse entre les deux bâtiments, néo-gothique et années 30. C’est passionnant de travailler pour une ville riche d’un tel patrimoine architectural. »

Date de publication de l'article : 22.10.2020 - Photo d'illustration :  Vincennes - La Mairie - E.M. Collection Boissière