Vincennes adopte son plan Vélo & mobilités douces

24/03/2022

Le Plan Vélo & Mobilités douces de la ville de Vincennes, issu d'une démarche participative à laquelle plus de 1 000 personnes ont participé depuis le mois d'octobre 2020, a été adopté par le Conseil municipal ce 23 mars. l’objectif est celui d'un partage optimal de l'espace public entre les différents modes de déplacement. Le mot d'ordre sur la chaussée ? "Chacun sa place et de la place pour tous".

 

 

Ce sont ainsi, dès les 3 premières années de ce plan 2022-2028, 11 millions d'€ qui vont être investis, et sur 6 ans 15 axes qui seront aménagés afin de faciliter la pratique du vélo et la bonne cohabitation de l'ensemble des modes déplacement.

Alors que 75 % des Vincennois réalisent leurs déplacements au quotidien à pied, à vélo ou en transports en commun, l’objectif est de créer une Ville plus fluide, plus sûre, en créant les conditions, dans l'une des villes les plus denses de France, d'un partage optimal de l'espace public.

Ce sont les besoins concrets des usagers qui ont guidé l’élaboration de ce plan de bout en bout. Dès octobre 2020, une consultation en ligne a été ouverte. Ont suivi onze explorations d’itinéraires en conditions réelles, “en selle”, avec des usagers de la voirie aux profils divers, des captations vidéo d’itinéraires, des déambulations à pied pour échanger sur les priorités d’aménagements et une cartographie contributive en ligne. Enfin, quatre ateliers de co-construction des solutions ont clos le processus participatif. Les idées ont ensuite été traduites en propositions d'aménagement. "Chaque point à traiter nécessite des travaux potentiellement impactants, qui doivent donc être bien programmés et étalés dans le temps pour réduire l’inconfort des usagers de la voirie. Notre volonté est de réaliser de vrais itinéraires préférentiels et nous nous donnerons le temps et les moyens d’y parvenir, avec un minimum de perturbations dans la ville"n explique Robin Louvigné, adjoint au maire chargé du cadre de vie. Circulation, services, sécurité, éducation et sensibilisation constituent les piliers principaux de ce plan inclusif qui vise à faire cohabiter les différentes mobilités mais pas seulement : réduction des nuisances sonores, de la pollution, et préservation du cadre de vie font partie des améliorations attendues, au bénéfice de tous. Car finalement, chacun est, tour à tour, piéton, cycliste, usager des transports en commun, et souvent aussi automobiliste !

 

Retrouvez également l'essentiel du plan dans le prochain Vincennes info et dans le document qui sera mis à votre disposition en avril.

 

  • plus de 1 000 participants à la phase de concertation
  • 11 millions d’€ d’investissement sur les 3 prochaines années dont 5 qui seront consacrés spécifiquement aux aménagements cyclables
  • 6,3 km de voies qui vont être aménagés (20% de la voirie totale de Vincennes) dont 1,5 km spécifiquement en piste ou bande cyclable hors avenue de Paris.
  • Création de 8 axes principaux : Avenue Aubert (section V. Basch-Egalité), itinéraire nord sud avenue de la République - rue de Montreuil nord, rue de Strasbourg, avenue Carnot, rue Félix-Faure, rue de l'Industrie, et  rue de la Jarry (sous forme de rue vélo). S'y ajoute l'avenue de Paris (dans le cadre du futur RER Vélo, avec un projet parmi les plus avancés de la ligne A grâce à l’initiative de pré-étude menée par la ville de Vincennes).
  • Amélioration de 2 axes : Libération Sud et Defrance -> passage en piste bidirectionnelle.
  • Aménagements en espaces apaisés de 5 rues : rue Diderot,rue des Laitières, rue des Meuniers, rue de Fontenay  (entre J-Gaillard et rue de Montreuil) et rue de Montreuil (entre République et Fontenay).
  • Traitement de 11 points sensibles identifiés pendant la concertation
  • Passage à 30 km/h sur l’ensemble de la commune (hors certains grands axes).
  • Objectifs : 100% d’accessibilité de l’espace public.