Une cérémonie pour dire merci

04/05/2022

C'est le 6 avril dernier, veille de la Journée mondiale de la Santé, que le maire de Vincennes Charlotte Libert-Albanel et Josy Top, adjointe au maire chargée de la santé, ainsi que la municipalité ont reçu en mairie celles et ceux, professionnels de santé, bénévoles, qui se sont particulièrement investis dans la lutte contre la Covid-19. L’occasion, au nom de tous les habitants, de renouveler des remerciements à l’ensemble des personnes qui ont œuvré pour protéger la vie des Vincennoises et des Vincennois.

« Au cours de ces 2 ans, nous avons pu mesurer l’abnégation du personnel soignant, des professionnels paramédicaux, des associations et bénévoles, des services municipaux, de nos élus, qui étaient en première ligne pour gérer la crise sanitaire que nous venons de traverser », a souligné le maire de Vincennes, qui a à cette occasion remis au Docteur Alain Assouline, également Adjoint au Maire à Saint-Mandé, une médaille en l’honneur du travail effectué avec ses équipes pour porter le centre de vaccination commun Vincennes/Saint-Mandé pendant plus d’un an. L’occasion également de remercier la Ville de Saint-Mandé et son maire Julien Weil pour ce partenariat réussi entre les deux communes. Pour mémoire, ouvert le 14 janvier 2021, le centre a fermé le 15 mars 2022. Près de 220.000 vaccinations y ont été effectuées.

Professionnels de santé et bénévoles

Le maire de Vincennes a également remercié les personnels municipaux ; les représentants d’associations et les nombreux bénévoles qui ont contribué à créer et distribuer des masques, organiser des réseaux d’entraide durant les confinements, et se sont mobilisés pour venir en aide aux plus vulnérables ; des remerciements adressés également aux entreprises et commerces locaux, notamment Agoria, Bio-clinic, Intermarché, ArmorLux, Ubisoft ou encore le groupe Dehon, qui ont répondu présent pour prêter main forte dans les moments les plus difficiles ; au Fonds de garantie des vic-times pour son soutien dans le fonctionnement du centre de vaccination ; aux pharmaciens et aux laboratoires pour leur aide dans le déploiement des campagnes de dépistage lorsque la demande battait son plein ; aux professionnels de santé, médicaux et paramédicaux, aux personnels de l’hôpital Bégin, aux pompiers de Paris, ainsi qu’aux nombreux étudiants qui ont participé aux dispositifs de test et de vaccination. Un diplôme de l’engagement était remis à tous, modeste témoignage de la reconnaissance de la collectivité pour le travail accompli.