Villa Aubert : les travaux ont débuté

Première pierre pour la Villa Aubert !

07/04/2022

Le 7 mars dernier, avait lieu la pose de la première pierre de la villa Aubert. Retardée par la crise sanitaire, cette cérémonie symbolique s’est tenue sur le chantier qui continue de progresser.

De la rue, le chantier impressionne ; les façades conservées des immeubles de l’ex-impasse Lenain, soutenues par des étais, attendent que les murs du projet poursuivent leur montée pour retrouver leur rôle. C’est en présence notamment de Jean-Paul Brunetti, Directeur de la Vincem, société d’économie mixte de la Ville, de l’architecte du projet Jean-Philippe Bridot, d’Anne Gobin Directrice Générale d’AR- PEJ, et de Bruno Chellaoua, directeur chez Eiff age Construction Habitat, que le maire de Vincennes a pu procéder début mars à la pose de la première pierre d’un projet déjà bien avancé. « Ce moment symbolique vient concrétiser un travail de long terme qui a débuté il y a maintenant plus de 15 ans avec l’identification d’un ensemble urbain qui tombait partiellement en désuétude, alors même qu’il était composé de plusieurs éléments architecturaux remarquables et situé dans le périmètre de préservation du patrimoine de la commune », a rappelé le maire Charlotte Libert-Albanel. « Forte de ce constat, la Municipalité de Vincennes a décidé d’agir sur le temps long pour préserver et valoriser ce patrimoine en confiant à la Vincem la mission de concevoir une véritable opération d’urbanisme en cohérence avec l’identité de la Ville et des lieux. »

« La Villa Aubert s’inscrit pleinement dans la politique que nous menons en matière d’urbanisme », a rappelé le maire : conservation du patrimoine architectural en préservant les façades les plus remarquables ; préservation d’un coeur d’îlot végétalisé ; objectifs de mixité puisque sur les 155 logements que compte le projet, 76 sont des logements sociaux – pour la grande majorité à des étudiants grâce à la résidence dont la gestion sera confiée à ARPEJ ; le projet s’adresse également aux familles, avec des appartements familiaux mais également une crèche de 50 berceaux.