Plan vélo et mobilités douces 2022-2028 : chacun sa place et de la place pour tous

07/04/2022

PIÉTONS, vélos, autos… L’avenir des circulations à Vincennes a été étudié à la loupe pour que chacun trouve sa place, en toute sécurité. Au programme : un mieux-circuler pour tous en très bonne voie !

Une ville apaisée à parcourir à pied, à vélo, en trottinette… Une ville sûre et fluide où conducteurs, piétons et cyclistes se partagent la voirie de façon efficace. Tels sont les enjeux qui ont présidé à l’élaboration du premier Plan vélo et mobilités douces. Un plan dans la continuité des nombreux aménagements déjà réalisés par la ville, et pensé pour projeter Vincennes vers l’avenir en matière de déplacements : car ce sont plus de 75 % des Vincennois qui réalisent leur trajet quotidien à pied, en vélo ou en transports en commun ! Une proportion en constante augmentation ces dernières années.

stats

 

 

Consulter le document simplifié : Plan Vélo & Mobilités douces

Des explorations sur le terrain

Ce sont les besoins concrets des usagers qui ont guidé l’élaboration de ce plan de bout en bout. Dès octobre 2020, une consultation en ligne a été ouverte. Ont suivi onze explorations d’itinéraires en conditions réelles, “en selle”, avec des usagers de la voirie aux profils divers, des captations vidéo d’itinéraires, des déambulations à pied pour échanger sur les priorités d’aménagements et une cartographie contributive en ligne. Enfin, quatre ateliers de co-construction des solutions ont clos le processus participatif. “Il est primordial de pouvoir travailler de cette manière, main dans la main avec les usagers, afin de pouvoir constater concrètement sur le terrain ce qui peut être amélioré”, souligne Robin Louvigné, Adjoint au maire chargé du Cadre de vie, des Mobilités et de la Propreté. La suite ? Un travail des services techniques pour traduire concrètement ces propositions. Et bien évidemment des arbitrages, financiers et organisationnels : “Chaque point à traiter nécessite des travaux potentiellement impactants, qui doivent donc être bien programmés et étalés dans le temps pour réduire l’inconfort des usagers de la voirie. Notre volonté est de réaliser de vrais itinéraires préférentiels et nous nous donnerons le temps et les moyens d’y parvenir, avec un minimum de perturbations dans la ville.”

Des solutions pour le bien-circuler de tous

Circulation, services, sécurité, éducation et sensibilisation constituent les piliers principaux de ce plan inclusif qui vise à faire cohabiter les différentes mobilités mais pas seulement : réduction des nuisances sonores, de la pollution, et préservation du cadre de vie font partie des améliorations attendues, au bénéfice de tous. Car finalement, chacun est, tour à tour, piéton, cycliste, usager des transports en commun, et souvent aussi automobiliste !

Le vélo et vous ? > 40 % des cyclistes vincennois utilisent leur vélo au moins 5 fois par semaine > 75 % des Vincennois se déplacent quotidiennement à pied, à vélo ou en transports en commun > Après le confinement, l’usage du Vélib’ a été multiplié par 2, atteignant 66 000 locations en septembre 2020 > Plus de 130 locations de Véligo-location en cours à Vincennes, pour 20’ de trajet moyen quotidien

 

Le saviez-vous ? Un Comité de suivi constitué de représentants des cyclistes, commerçants, autres usagers, personnes en situation de handicap, élus de la majorité et de l’opposition a oeuvré lors des différentes étapes de ce plan. Sa mission consiste également à suivre la bonne mise en place opérationnelle des actions votées.

 

les aménagements à venir

Services vélo : pour que pédaler rime avec simplicité 

Chaque mois, deux ateliers de réparation de vélos s’installent à Vincennes, le triporteur et le Cycle Truck. Crevaison, réglage des freins, installation de feux… En parallèle, des totems de réparation constitués d’outils en libre-service seront installés. Sans oublier les huit bornes de gonflage existantes. Enfin, des ateliers d’auto-réparation de vélos, trottinettes, skateboards seront organisés de manière ponctuelle en lien avec des professionnels et des associations. Autant de services qui simplifient la vie des cyclistes, pressés ou peu équipés pour réparer leur monture !

- Le Triporteur, 2 vendredis par mois (9 h - 19 h), place Pierre-Sémard - Le Cycle Truck, 2 samedis par mois (9 h 30 - 18 h), place Jean-Spire-Lemaître

Financer Les 16-25 ans vont pouvoir bénéficier d’une aide spécifique de la Ville pour l’achat d’un mode de déplacement doux. Sans oublier l’aide à l’achat d’un vélo électrique accordée par Île-de-France Mobilités à tous les Franciliens depuis le 1er décembre 2019 (jusqu’à 500 ou 600 euros).

Se repérer Pour que plus un itinéraire vélo n’échappe à votre sagacité, Vincennes va mettre en ligne un plan interactif des pistes cyclables. En plus, un espace “vélo et mobilités douces” sera ouvert sur le site vincennes.fr, pour s’informer mais aussi s’entraider. Au menu : emprunts, location, revente, bons plans, partage des itinéraires… Sans oublier les idées de circuits thématiques vélo et marche bientôt édités par la Ville.

S’entraîner Déjà en place dans certains établissements, le programme « Savoir rouler à vélo » sera généralisé dans les écoles vincennoises. Grâce à 10 heures de cours spécifiques, les 6-11 ans acquerront une réelle autonomie sur la voie publique avant l’entrée au collège. En complément, les centres de loisirs et les Espaces Jeunes proposeront des sorties et des ateliers vélos. Enfin, une campagne numérique à destination des jeunes soutiendra la marche et le vélo, avec une multitude d’infos sur la sécurité, le civisme, la santé, l'écologie, et bien sûr, le plaisir !

La sécurité de tous les usagers : une priorité

L’augmentation des modes de transports doux, vélo, trottinette, gyropode… ne s’accompagne pas d’une augmentation des accidents.

Contrairement aux idées reçues, à Vincennes, le nombre d’accidents à vélo a baissé en nombre et surtout en gravité sur la période 2013-2020, malgré l’augmentation du nombre d’usagers. Une évolution corrélée à l’aménagement progressif de la voirie et à l’apaisement de la circulation : Vincennes compte 80 % de son territoire en espace apaisé, dont 17,1 km de zone 30. À compter du 2 mai, la limitation à 30 km/h sera généralisée, à l’exception de certains grands axes. Le nouveau plan prévoit de renforcer encore la sécurité de tous, par des aménagements nouveaux, des actions de sensibilisation et la poursuite de la verbalisation des contrevenants. Et par le traitement spécifique des points sensibles identifiés. Par exemple, des marquages au sol seront réalisés dans le carrefour pour clarifier les priorités à l’intersection avenue Général de Gaulle/avenue Franklin Roosevelt. Avenue du Petit-Parc au croisement avec l’avenue de Paris, un sas vélos va être réalisé et l’aire de transport de fonds va être déplacée pour libérer l’espace et assurer une meilleure insertion des cyclistes à contre-sens. Autant de solutions très concrètes qui amélioreront encore la sécurité mais aussi le confort de tous, par la fluidification des divers usages.

Bon à savoir Depuis le décret n° 2015-808 du 2 juillet 2015 (qui a modifié l’article R412-19 du Code de la route), les automobilistes peuvent chevaucher une ligne continue pour dépasser un vélo. À condition de le faire sans danger, sans gêner d’autres usagers, en utilisant le clignotant et en laissant une distance d’1,5 m entre leur voiture et le cycliste qu’ils dépassent.