Le végétal au cœur de la modification du PLU

28/02/2022

Du 23 mars au 22 avril, les Vincennois pourront donner leur avis sur la prochaine modification du PLU, qui sera notamment axée sur la place du végétal en ville. Explications.

Héritier du Plan d’occupation des sols (POS), créé en 1975, le Plan Local d’Urbanisme (PLU) existe à Vincennes depuis 2007. Depuis, il a été modifié à plusieurs reprises (2009, 2011, 2013, 2016, 2017, 2019) afin de répondre à des besoins identifiés ou effectuer des réajustements en fonction de l’évolution des textes.

Cette année, une nouvelle modification se propose notamment de renforcer la protection des espaces verts et du patrimoine arboré communal, dans la recherche d’une plus grande qualité environnementale. C’est dans cette perspective qu’à l’automne dernier, un cabinet spécialisé avait procédé à un repérage des arbres remarquables de notre ville. Les différentes évolutions proposées pour les dispositions règlementaires des zones urbaines s’inscrivent dans la continuité des orientations fixées par le Projet d’Aménagement et de Développement Durable du PLU et doivent à la fois permettre d’accroître les espaces végétalisés et d’assurer un traitement plus qualitatif des paysages urbains vincennois. Dans le même esprit, cette modification propose, en introduisant dans le document les définitions de « coefficient de biotope par surface », de « sur-face éco-aménagée » et de « surface végétalisée », de renforcer la présence des milieux naturels et de la biodiversité au sein de la ville.

Par ailleurs, la modification prévoit aussi une mise en compatibilité avec le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux « Marne Confluence », et la modification sur plusieurs points des documents graphiques.

Une compétence du Territoire Paris Est Marne et Bois 

Si la gestion du PLU a relevé durant des années de l’unique responsabilité des villes, la décision finale de validation de modification d’un PLU revient à présent au Territoire Paris Est Marne et Bois, après un travail en partenariat avec les communes. Ainsi, la ville impulse une démarche et la soumet au territoire, qui valide in fine tous les documents administratifs. Au préalable, comme cela a toujours été le cas, une enquête publique est menée à destination des habitants de la commune. Un dossier, qui répertorie l’ensemble des modifications envisagées, sera consultable aux horaires d’ ouverture de l’hôtel de ville. Un registre d’enquête publique est mis à destination des Vincennois, qui peuvent également s’exprimer par le biais du site internet https://www.registredemat.fr/modif-plu-vincennes.

Du 23 mars au 22 avril, le registre d’enquête est mis à disposition du public pour pouvoir formuler ses observations sur le dossier de modification du PLU. A la fin de l'enquête publique, le commissaire enquêteur recueillera l'ensemble des avis et effectuera une synthèse, qu'il transmettra au Territoire Paris Est Marne et Bois. « Toute modification du PLU doit être pensée en lien avec la politique de la ville », souligne le maire de Vincennes Charlotte Libert-Albanel. « Celle-ci, dans notre contexte urbain très dense, s’inscrit dans une démarche de préservation et de renforcement de la nature en ville à laquelle les Vincennois comme la municipalité sont très attachés. »

Enquête publique du mercredi 23 mars au vendredi 22 avril. Trois permanences du commissaire-enquêteur seront proposées à l’hôtel de ville : mercredi 23 mars de 9 h à 12 h, lundi 11 avril de 9 h à 12 h, vendredi 22 avril de 14 h à 17 h.

Informations et modalités pratiques complètes sur www.parisestmarnebois.fr ainsi que dans les panneaux d’affichage administratifs.