Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

au

Partout dans le monde, le confinement, combiné à une insécurité économique, a engendré de nouveaux risques pour les femmes concernant l’exposition à la violence. Un constat partagé par de nombreuses collectivités dont Vincennes qui a fait de la lutte contre ce fléau un axe d'action et un engagement quotidien.

Des animations hors les murs pour capter tous les Vincennois

Jeudi 18 novembre  À 14 h 30

Café Philo  " Pourquoi ces violences faites aux femmes ? " 

Espace Pierre-Souweine Inscriptions : Pôle seniors 01 43 98 66 90 à l'Espace Pierre-Souweine ou à animationsseniors@vincennes.fr 

Samedi 27 novembre

Spectacle de rue de 10h30 à 13h30 - Collectif Sangs Mêlés - Les Zotesses - Rue du Midi et place Pierre-Semard

Conférence / Échanges à 15h - Violences faites aux femmes : tous concernés - Salles des fêtes de l'Hôtel de ville. L’idée : faire tomber les idées reçues sur un sujet encore parfois tabou. Ce moment sera animé entre autres par Ghada Hatem, fondatrice de la Maison des Femmes de Saint-Denis. À noter aussi la présence d’Estelle Martin, comédienne vincennoise et auteure  d’un one-woman-show évoquant son parcours de femme sous emprise ;  Émilie Anese, directrice du CIDFF 94 ; et Ouarda Sadoudi, fondatrice de l’association HOME dont le but est de soutenir et héberger les femmes victimes de violence et/ou précaires.

Dimanche 28 novembre  De 8 h à 13 h  

La Mirabal Course ou marche caritative Parc du Tremblay - Champigny-sur-Marne Un tee-shirt offert aux 80 premiers inscrits !  (à retirer à l'Espace Pierre-Souweine après inscription) Renseignements et inscriptions : lamirabal-tremplin94.org

Exposition "Ensemble contre les violences faites aux femmes" Du 3 au 19 novembre / Place Bérault Du 19 novembre au 3 décembre / Place Jean-Spire-Lemaître

Plus d'informations : Espace Pierre-Souweine - 01 43 98 66 95
Accès aux événements suivant les mesures sanitaires en vigueur

Violentomètre… kézaco ?

Si vous achetez une baguette, regardez bien le sachet ! En effet, ce mois-ci, dans les boulangeries vincennoises, il prendra à l'initiative de la Ville la forme d’un violentomètre. Outil de prévention adapté par le Centre Hubertine Auclert à la demande du Conseil Régional d'Île-de-France, le violentomètre a été conçu fin 2018 par les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Mairie de Paris à l'intention des jeunes femmes. Il a pour but d’évaluer si sa relation amoureuse est saine. Selon les réponses aux questions, vous êtes dans le vert (profite), l’orange (protège-toi) ou le rouge (demande de l’aide).