Zones à Faibles Émissions :entrée en vigueur le 1er juillet

Une Zone à Faibes Emissions est entrée en vigueur le 1er juillet dans 47 communes de la Métropole, dont Vincennes, à l'intérieur du périmètre de l'A86. Cette mesure interdit la circulation aux voitures de catégorie Crit'Air 5 ou non classées, de 8h à 20 h en semaine.

Lauréate en 2015 de l’appel à projets "Villes respirables en 5 ans", la Métropole du Grand Paris avait adopté, en novembre dernier, son Plan Climat Air Énergie Métropolitain. Celui-ci prévoit la mise en place d’une zone à faibles émissions (ZFE), à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86.
Cette mesure qui concerne la ville de Vincennes et d’autres communes volontaires sur le territoire a pour ambition de lutter contre la pollution de l’air et permettre à chacun de mieux respirer et mieux vivre.

 

Un enjeu de santé publique

La mise en place d’une ZFE, qui vise à lutter contre la pollution de l’air, répond à un réel enjeu de santé publique. Les seuils réglementaires et les recommandations de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) en matière de qualité de l’air sont en effet régulièrement dépassés.

Selon Airparif, 1,3 million de Franciliens respirent un air très pollué tandis que l’Agence Nationale de Santé Publique estime de son côté que 5 000 décès prématurés par an pourraient être évités sur le territoire métropolitain.

Face à ce constat, la Commission Européenne a mis en demeure la France pour dépassement des valeurs limites de dioxyde de carbone et manquement à l’obligation de réduire ces seuils de dépassement. Le Conseil d’État a en outre enjoint le gouvernement à agir pour réduire rapidement la pollution de l’air.

C’est dans ce contexte que la Métropole du Grand Paris a décidé la mise en place d’une ZFE sur un périmètre comprenant  les zones situées entre le périphérique et l’autoroute A86.

Objectif : protéger les populations dans les zones denses les plus polluées. 230 villes européennes ont déjà adopté le principe, particulièrement efficace pour réduire les émissions provenant du trafic routier, une des principales sources de pollution en ville.

Ajoutons que cette ZFE qui doit reconquérir la qualité de l’air ambitionne non pas de faire de la Métropole du Grand Paris une zone sans voiture mais d’accélérer le renouvellement du parc de véhicules anciens, appuyé par la mise en place d’aides financières complémentaires à celles qui existent déjà.

QUELQUES CHIFFRES

5 000 décès prématurés par an causés par la pollution de l’air
79 communes concernées par la ZFE dont Vincennes, soit 5,61 millions d’habitants concernés
1er juillet 2019 : circulation interdite pour les véhicules Crit’Air 5 et non classés, dans le périmètre de la ZFE
2030 : 100 % de véhicules propres à l’échelle du Grand Paris

 

Les Vincennois ont pu s'exprimer, du 1er au 6 mai, au travers d'une consultation portant sur la 1ère étape de la ZFE, qui propose de restreindre, à partir du 1er juillet 2019, la circulation des véhicules de plus de 20 ans (Crit’Air 5 et non classés) à l’intérieur de l’A86.

Téléchargez ici :