Un garçon qui pose à côté d'un avion de tourisme

Un moment de légèreté pour les enfants atteints d’autisme

20/11/2020

Rémy et Florent, deux étudiants passionnés d’aviation, ont eu la belle idée de partager leur passion avec des enfants souffrant d’autisme. Un projet soutenu par la Ville de Vincennes.

Caen, Quimper, Quiberon, Nantes, Orléans puis Paris. Une mini-épopée des airs imaginée par deux amis, Rémy et Florent, qui ont créé l’association Apprends-moi à voler afin de faire découvrir le monde de l’aviation légère aux enfants handicapés. Cette très belle initiative technique et humaine a bénéficié des aides à projets jeunes de Vincennes. Les deux étudiants ont donc pu parcourir cet été 1 700 km durant plus de 17 h de vol et permis à cinq enfants autistes et à leurs accompagnateurs un moment d’évasion et d’émerveillement. Le 26 septembre dernier, une nouvelle sortie extraordinaire a été proposée par Rémy et Florent à cinq jeunes en situation de handicap, porteurs d’un autisme Asperger. Ces vols ont bénéficié d’un soutien financier du pôle handicap de la Ville de Vincennes. Les deux amis ont bien sûr choisi le Petit Prince comme symbole de leur aventure, car « ce personnage incarne l’idée que tous les rêves sont réalisables ». Un magnifique projet à découvrir à l’occasion de la Journée du handicap, le 28 novembre prochain, avec le témoignage de Rémy Devisch, qui s’exprimera à 14 h dans la salle des Mariages de l’Hôtel de ville.

Une aventure à retrouver également exposée en images le long des murs du cimetière rue de Fontenay : « pour faire revivre ces moments inoubliables et les visages émerveillés des jeunes enfants autistes à 3 000 pieds d’altitude ».

Témoignages

Rémy, 24 ans, initiateur du projet Apprends-moi à voler.

" Je suis stagiaire à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle pour devenir aiguilleur du ciel. Cela fait bientôt trois ans que j’ai obtenu mon brevet de pilote privé et l’aviation légère est pour moi synonyme de liberté. L’année dernière, lors d’une journée humanitaire, j’ai pu faire voler Angel, un jeune enfant de 8 ans atteint d’autisme. Ce fut une expérience incroyable et son sourire à l’atterrissage reste mon plus beau souvenir… C’est à l’issue de cette journée que me vint l’idée du projet Apprends-moi à voler. "

Florent, 25 ans, co-pilote du projet Apprends-moi à voler

" Je suis étudiant en master à Sciences Po Paris et je ne rate jamais une occasion de faire un vol pour observer les magnifiques paysages que l’on peut voir du ciel. Un vrai moment de légèreté et de liberté. Je ne pilote pas mais j’ai eu la chance de pouvoir apprendre les rouages de l’aviation : plans de vol et instruments n’ont plus de secret pour moi. Ce que l’on m’a fait découvrir, j’ai envie de le transmettre. Cet enthousiasme s’est naturellement traduit par un projet aéronautique associatif pour soutenir la cause du handicap. "

Photo (c) Anne-Charlotte Compan