école rentrée

Portes ouvertes sur la rentrée des classes !

Très propres, plus bio, un tantinet végétariennes, toujours aussi impliquées dans la prévention des violences et 100% tournées vers l’intérêt des jeunes élèves, les écoles vincennoises sont prêtes pour la rentrées des classes.

Aller à l’école, c’est apprendre, découvrir, grandir ! Et si, pour que nos chérubins deviennent de studieux élèves et des citoyens accomplis, le temps de classe est important, les temps péri-scolaire, la cantine, les accueils de loisirs sont également essentiels. C’est pourquoi Vincennes a profité de l’été pour réparer, nettoyer, embellir les écoles, et de la rentrée pour pérenniser ou étendre les bonnes idées nées en 2018-19, telles la réduction drastique des déchets de cantine ou l’instauration d’un repas végétarien hebdomadaire et non plus mensuel. Alors, avant de ranger les jolis cahiers neufs dans les cartables, découvrez donc les écoles vincennoises, des pupitres aux plateaux repas !

À noter : les tarifs cantines et péri-scolaires inchangés
La Caisse des Écoles, établissement public communal qui gère les activités périscolaires, maintient les tarifs 2018-2019 pour cette nouvelle rentrée. Un choix en faveur de l’accès du plus grand nombre aux activités périscolaires proposées par la commune, au nombre desquelles les cantines, accueil du matin et du soir, ateliers après l’école et étude.
Le saviez-vous ? Indexés sur le quotient familial, ces tarifs permettent aux familles les plus modestes de mettre leurs enfants à la cantine notamment, avec un tarif inférieur à 1 euro. Un geste de solidarité qui devance de plusieurs années les mesures annoncées par le Gouvernement.

Zoom sur… Les cantines scolaires

Oui au tri, halte au gaspi !

-56% en 6 mois. C’est la baisse des déchets alimentaires issus de la cantine scolaire réussie par les élémentaires de l’école Simone Veil. Une vraie prouesse qui montre l’engagement des équipes mais aussi des jeunes élèves dans cet effort en faveur de l’environnement. Grâce au concours mené sur l’année scolaire, c’est -38% de déchets en moyenne qui ont été évités dans les six écoles élémentaires de la ville. Si le concours est désormais terminé, Vincennes compte bien poursuivre son action dans ce sens cette année. Les bonnes idées devraient essaimer, tels les ambassadeurs des déchets à Jean Monnet, qui a reçu le prix Coup de Coeur pour cette initiative. Ou encore le jeu de cartes à collectionner qui récompensent les efforts réalisés par les enfants. “Ce qui nous a le plus marqué cette année”, souligne Pierre Chardon, conseiller municipal et vice-président de la Caisse des écoles, “c’est la motivation des enfants. Ils ont vraiment conscience qu’il faut moins jeter, adopter des gestes éco-citoyens… On sent un changement de mentalités flagrant sur ces sujets.

Des avancées pour mieux manger

Déjà en place dans les écoles, plusieurs avancées seront pérennisées, et notamment sur le sujet du pain. Souvent jeté à peine entamé, il est désormais placé par les enfants eux-mêmes dans des sacs plastiques transparents afin qu’ils voient l’ampleur du gâchis. À l’école Simone Veil, le self a été créé en îlots, ainsi les petits gourmets peuvent choisir eux-mêmes ce dont ils ont envie et vont manger jusqu’au bout. « Les parents d’élèves élus, que je retrouve tous les deux mois en commission, sont très impliqués dans ces avancées, très informés et actifs », insiste Alida Valverde, conseillère municipale en charge de la restauration scolaire et de la logistique des écoles . Leurs préoccupations rencontrent celles de la mairie et les tests sont nombreux pour améliorer la qualité et l'éco-citoyenneté des restaurations scolaires, tels les essais de yaourts sans sucre ou de salade-bar.  

Le bio au menu

Les cantines vincennoises ont entamé leur éco-révolution voilà quelques années déjà, avec la méthanisation des déchets alimentaires, qui servent ensuite au chauffage domestique. Au-delà de cette action, le bio est passé depuis un an déjà à hauteur de 50% dans la composition des menus, lissés sur la semaine. La majorité des produits utilisés proviennent de circuits courts et les productions locales sont privilégiées. Nouveauté cette année : le menu végétarien. Devançant la loi, Vincennes avait institué un menu végétarien par mois. C’est désormais un menu par semaine qui sera servi à tous les enfants, dès la rentrée. « Nous ajouterons toujours un élément qui remplacera les protéines animales afin de garder un menu équilibré », précise Alida valverde. Motivation des élèves, implication municipale… L’écologie est décidément au menu des cantines scolaires !

 

Périscolaire : encadrés, chouchoutés, stimulés !

De 16 h à 18 h, les ateliers après l’école sont proposés aux élèves des écoles élémentaires vincennoises, à des tarifs indexés sur le quotient familial. Après une demi-heure consacrée au goûter, les enfants sont dirigés vers les différents programmes proposés. Science, expression scénique, sports… Des dizaines de possibilités sont offertes, afin que ce temps de loisirs soit un vrai plaisir. Trois belles nouveautés cette année : Créa-code, qui permettra aux enfants de découvrir la programmation grâce à un langage adapté à leur âge et de créer un univers dans lequel évolueront des petits personnages; la parenthèse musicale, sensibilisation à la musique et aux rythmes, qui débouchera sur la réalisation d’une fanfare contée; sciences culinaires, axé sur les phénomènes physiques et chimiques qui entrent en jeu dans la manipulation ou la transformation des aliments.
À noter : DU 2 AU 9 SEPTEMBRE, des portes ouvertes permettent aux familles de s’informer sur les différents ateliers avant de choisir. Plus d’infos dans le Guide Enfance-Jeunesse.
Photo Atelier après l’école

Violence : la prévention fait école

Le comité de pilotage du Projet Educatif Territorial de la ville (PEDT) poursuivra cette année le travail entamé l’an dernier en terme de prévention des violences en milieu scolaire et périscolaire. L’axe 2019-2010 ? Le bien-vivre ensemble.

Tout au long de l’année scolaire, des groupes de réflexion sur le thème du bien-vivre ensemble seront proposés aux enfants durant les temps périscolaires, encadrés par des animateurs. Moment fort de cette année : l’action menée par une troupe de théâtre forum participatif qui interviendra lors des vacances de la Toussaint auprès des accueils de loisirs. Tolérance et respect de l’autre seront au coeur de ces représentations où l’enfant est spect-acteur de la scène. Moteurs dans la recherche de solutions pour résoudre les problématiques jouées par les comédiens, les enfants sont ainsi impliqués et d’autant plus concernés. Une belle initiative ! Côté professionnels, notons que la ville a édité un Guide de la prévention en milieu scolaire et périscolaire pensé par des élus, personnels de la Direction Enfance-Jeunesse, parents d’élèves, animateurs, ATSEM, directeurs de accueils de loisirs, enseignants… Disponible sous format papier et numérique, il permet à chacun de prendre conscience des enjeux, des signaux d’alarme et des possibilités d’action. Ce guide couvre la scolarité depuis la petite section de maternelle et a pour vocation d’être enrichi au fil du temps. A consulter sans tarder.

Travaux : une rentrée en beauté

Durant l’été, les écoles sont nettoyées de fond en comble. Sols, mobilier, murs… Rien n’est laissé au hasard pour que les petits élèves et leurs enseignants retrouvent des locaux impeccables. Côté travaux, c’est également durant la pause estivale que les plus importants sont réalisés. Petit tour d’horizon des évolutions.

Groupes scolaires

Groupe scolaire Roland-Vernaudon : en maternelle, câblage informatique du poste au fond de la classe n° 9. Mise en place de luminaires à détection aux entrées avenue Lamartine.
Groupe scolaire Simone-Veil : pose de films opacifiants sur les vitrages du bureau de la direction, de la salle des maîtres et infirmerie, pose d’un portillon dans la cour de récréation du rez-de-chaussée et installation d’une réserve grillagée dans le gymnase, mise en place de protection autour des poteaux du préau couvert au 1er étage.
Groupe scolaire Jean-Monnet : installation de 3 nouveaux tableaux interactifs, deuxième phase de réfection des peintures au 1er étage, réfection de la peinture des bancs de la cour, mise en place de tableaux noirs aux murs des cours, remplacement de la vidéophonie pour le contrôle de la porte d’entrée, pose de grilles d’arbres, rénovation d’un jeu, câblage informatique de la cuisine pour la transmission des données de restauration.

Elémentaires

École élémentaire Ouest : installation de 3 nouveaux tableaux interactifs, traitement d’infiltrations d’eau au niveau des terrasses supérieures, modification des systèmes de manœuvre des châssis pour les rendre ouvrant dans les sanitaires enfants des 1er et 2ème étage.
École élémentaire Est-Passeleu : installation de 4 nouveaux tableaux interactifs, réfection des peintures des classes/couloirs au rez-de-chaussée et au 1er étage (première phase), remplacement des luminaires dans les cages d’escalier.
École élémentaire Est-Libération : installation de 4 nouveaux tableaux interactifs, remplacement des luminaires dans les cages d’escalier, remise en état des systèmes de manœuvre des vasistas dans les couloirs et cages d’escalier, 3ème phase des travaux de chauffage (avec le soutien de la Dotation de soutien à l’investissement local de l’État).

Maternelles

École maternelle Franklin-Roosvelt : ravalement des façades intérieures dans la cour, câblage informatique de la cuisine pour la transmission des données de restauration.
École maternelle Clément-Viénot : réfection de la peinture du dortoir de la classe bleue et diverses reprises dans la salle polyvalente et la salle restauration, câblage informatique de la cuisine pour la transmission des données de restauration, finalisation du marquage des jeux de la cour.
École maternelle Nord : mise en place de protections autour des poteaux du préau couvert.
École maternelle Joseph-Clouet : ajout de luminaires dans la coursive, mise en place de nouvelles serrures, câblage informatique du bureau du chef cuisine.
École maternelle Est : câblage informatique de la cuisine pour la transmission des données de restauration, création d’une porte d’accès réserve au préau, réfection des peintures de deux classes.