Les élections départementales et régionales

07/05/2021

Les 20 et 27 juin, un double scrutin permettra d’élire les conseillers départementaux et régionaux pour les six années à venir. Dans le contexte sanitaire, toutes les précautions seront prises afin que les électeurs puissent se rendre aux urnes dans le respect des mesures barrières.

 

Initialement prévues en mars, les élections départementales et régionales, qui ont subi plusieurs reports en raison de l’épidémie de Covid-19, se dérouleront finalement les 20 et 27 juin. Si ces scrutins locaux ont lieu simultanément, ils ne prendront pas exactement la même forme.

Les élections départementales

Les élections départementales consistent en un scrutin bi-nominal à deux tours. Chaque canton élit deux conseillers départementaux. Le binôme doit être constitué d’un homme et d’une femme, de même que le binôme remplaçant. Le binôme est élu au premier tour s’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %) et un nombre de suffrage égal à au moins 25 % des électeurs inscrits. Sans majorité absolue, l’élection donne lieu à un second tour. Sont autorisés à y participer les binômes ayant obtenu plus de 12,5 % des voix ou si un seul binôme obtient plus de 12,5 % des voix, ce premier binôme et le deuxième ayant obtenu le plus de suffrages ou si aucun binôme ne remplit ces conditions, les deux binômes arrivés en tête. Pour être élu, le binôme doit obtenir au second tour la majorité relative des suffrages exprimés (le plus grand nombre de voix).

Vincennes compte deux cantons :

  • le canton 9 regroupe la partie Est de la ville ainsi que la commune de Fontenay-sous-Bois. Cela concerne les bureaux de vote 11, 12, 13, 14, 15 et 31. Les binômes candidats pour ce canton sont au nombre de 4.
  • Le canton 23, pour lequel 7 binômes se sont déclarés candidats, concerne la partie Centre et Ouest de Vincennes (et donc tous les autres bureaux de vote), ainsi que la ville de Saint-Mandé.

Les élections régionales

Les élections régionales prennent quant à elle la forme d’un scrutin de liste avec prime majoritaire à deux tours, avec représentation proportionnelle à la plus forte moyenne. Les listes paritaires de candidats sont régionales mais constituées d’autant de sections qu’il y a de départements dans la région.

11 listes ont été déposées pour ce scrutin. Au premier tour, la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur. Les autres sièges sont répartis à la proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne entre les listes ayant obtenu plus de 5 % des suffrages exprimés. Si aucune liste n’obtient la majorité absolue, il est procédé à un second tour. Seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés au premier tour.Par ailleurs, entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que pour le premier tour, à ceci près que la majorité absolue n’est plus requise.

En pratique

Les 31 bureaux de vote vincennois seront ouverts de 8 h à 20 h. « Nous invitons les Vincennois les plus vulnérables à privilégier les heures creuses pour venir voter, soit la période de 8 h à 10 h le matin et de 15 h à 16 h 30 l’après-midi », précise Alida Valverde, Adjointe au Maire en charge de l’Administration Municipale. Le jour de l’élection, la présentation de la carte électorale n’est pas obligatoire bien que fortement recommandée. La présentation d’une carte d’identité, même périmée depuis moins de 5 ans, permet d’accéder au bureau de vote. Tous les nouveaux inscrits depuis les élections municipales ainsi que les personnes ayant changé d’adresse recevront une nouvelle carte électorale à leur domicile dans le courant du mois de juin, sur laquelle figurera leur bureau de vote.

Si vous avez un doute sur votre bureau de vote, vous pouvez-vous rendre sur le site de la Ville à la rubrique « Listes électorales ». Vous serez alors redirigé vers un site gouvernemental vous permettant d’obtenir toutes les informations sur votre situation électorale.

élections
Procuration, mode d’emploi Le vote par procuration permet à un électeur, le mandant, de confier l’expression de son vote à un autre électeur, le mandataire. Cette année, chaque électeur pourra disposer de deux procurations. Trois procédures sont possibles pour faire établir une procuration. La première consiste à remplir un formulaire papier classique dans un commissariat ou une gendarmerie. La deuxième consiste à remplir en ligne un formulaire CERFA sur le site internet servicepublic.fr. Et nouveauté pour ce scrutin, la possibilité d’effectuer une démarche dématérialisée avec la mise en place de la plateforme « Maprocuration » (www.maprocuration.gouv.fr). Dans tous les cas, il demeure indispensable pour le mandant de se rendre dans une gendarmerie ou un commissariat muni d’un justificatif d’identité et de sa demande de procuration pour que celle-ci soit validée. Le jour du vote, le mandataire présente un justificatif permettant de voter pour son mandant. À noter qu’il doit voter dans le bureau du mandant.
bureaux de vote