Les actrices au coeur de la 3e Biennale du festival "Au-delà de l'écran"

Du 22 au 25 novembre aura lieu le 3e festival "Au-delà de l'écran". Soutenu par la Ville de Vincennes et la région Ile de France, conçu en partenariat avec la Cinémathèque française, L'Institut Lumière, le cinéma Le Vincennes, ce festival a pour ambition de mettre en lumière les artisans du 7e art riches de souvenirs uniques.

Cette nouvelle édition s'annonce résolument féminine. Beaucoup d'actrices captent la lumière avec brio, incarnent une beauté magique. Mais derrière celle qui joue, il y aussi parfois celle qui revendique, qui raconte. Ce sont ces femmes de talent et celles et ceux qui les ont côtoyées que vous êtes invité(e)s à venir découvrir ou redécouvrir.

De la montée des marches au clap de fin

A l'honneur le soir de l'ouverture, le vendredi 22 novembre, une icône : Romy Schneider. Vous pourrez revoir, au centre culturel Georges-Pompidou, le film César et Rosalie de Claude Sautet et Jean-Loup Dabadie. Projeté sur grand écran, il s'agira pour beaucoup d'entre vous d'une première ! Avant le film, un échange avec le scénariste et dialoguiste Jean-Loup Dabadie permettra de revenir sur la relation hors norme entre Romy Schneider et Claude Sautet. Des "gens des plateaux" viendront aussi portraiturer une Romy Schneider au travail. Ne manquez pas dès 19h sur les marches de l'Hôtel de ville, la chorégraphie d'Arts en mouvements sur le thème Les Demoiselles de Rochefort et Les parapluies de Cherbourg.

Autre moment fort : la soirée de clôture, le dimanche 24 novembre au centre culturel Georges-Pompidou avec la projection du film de François Truffaut, La Nuit Américaine dont la voiture travelling des studios de la Victorine à Nice sera exposée devant l'Hôtel de v,ille.

Trois femmes pour le 23 !

Jean Seberg, Romy Schneider, Macha Méril, c'est l'affiche féminine du samedi 23 novembre.
Le matin, hommage à Jean Seberg, égérie de la Nouvelle Vague à 22 ans. Sera projeté Les oiseaux vont mourir au Pérou, un film très rare réalisé par son mari Romain Gary. Au générique, une distribution éblouissante : Pierre Brasseur, Jean-Pierre Kalfon, Danielle Darrieux, Maurice Ronet.

L'après-midi, place à Macha Méril, une actrice de talent qui incarne aussi la Nouvelle Vague, et est, ce que peu de gens savent, productrice.
Samedi après-midi toujours c'est une Romy Schneider engagée qui vous convie. Rappelons qu'au début des années 70, l'actrice se prononce pour l'avortement libre et gratuit en signant en Allemagne une pétition dans le magazine Stern. Alice Schwarzer, icône féministe allemande, accompagnera le documentaire Conversation avec Romy Schneider qu’a réalisé Patrick Jeudy dans lequel elle témoigne des confidences de l'actrice, le 12 décembre 1976, dans un petit appartement de Cologne. Dans la foulée, vous aurez l'opportunité de découvrir une version tout juste restaurée du film très méconnu, La Voleuse de Jean Chapot dont le négatif avait disparu et dans lequel Romy Schneider fait couple pour la première fois avec Michel Piccoli. Elle y campe une femme voulant récupérer, contre vents et marées, l’enfant qu’elle a abandonné six ans auparavant. Dialogues signés Marguerite Duras. A noter : la participation active du festival dans la réédition d’une version inédite sous cette forme jusqu'à présent.

Nicole, Simone, Nathalie et les autres...

Le dimanche 14 novembre, démarrez votre journée avec un très bel hommage à l'actrice de la Nouvelle Vague, Nicole Berger. Elle fut révélée dans Le blé en herbe de Claude Autant-Lara en 1954 avant de devenir l'héroïne du feuilleton télé Cécilia, médecin de campagne, en 1966. En début d’après-midi, c'est l'ancien agent devenu producteur Dominique Besnehard qui viendra parler des actrices à l'auditorium Jean-Pierre-Miquel de Coeur de Ville. Cette Master Class sera animée par Jean-Pierre Lavoignat, auteur et ancien rédacteur en chef de Studio Magazine. Dans la foulée, Nathalie Baye accompagnera la projection de La Chambre Verte de François Truffaut.

Pour clore ce dimanche, rendez-vous pour un hommage rendu à l'irremplaçable Simone Signoret par Benjamin Castaldi, son petit-fils et par Emmanuelle Guilcher, auteure notamment de Simone et Brigitte, deux icônes à la française et Simone Signoret, une vie. L'occasion de revenir sur une carrière bien remplie qui lui valut, il y a 60 ans, l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d'Alice Aisgill dans le film les Chemins de la haute ville de Jack Clayton, sorti en 1959. Film qu'il vous sera donc donné de découvrir.

Lundi 25 novembre, Champagne pour tout le monde ! Qui ne se souvient de cette réplique prononcée par Jean Gabin dans French Cancan de Jean Renoir ? Pour revoir ce feu d'artifice qui vous projette dans les plus beaux tableaux impressionnistes, direction l'Espace Sorano, lundi 25 novembre à 15h. Billets en vente sur place 1h avant le début de la séance.

Quand le 7e art s'expose

A Sorano, du 8 novembre au 25 novembre, une quarantaine d’actrices américaines seront à l'honneur avec une exposition photo baptisée « Hollywood, la cité des femmes », également le titre du livre d'Antoine Sire qui décrit avec précision la trajectoire des femmes qui ont construit le mythe hollywoodien.

Une autre exposition sera consacrée à François Truffaut avec des photos de travail souvent inédites rue Eugène Renaud et nombre d'affiches étrangères de ses films au Coeur de Ville, sans oublier l'aperçu d'une correspondance privée, par exemple avec sa mère en 1957, ou bien avec des cinéastes reconnus comme Stanley Kubrick et Fritz Lang.

Once upon a time* in Vincennes

*Il était une fois un festival qui avait décidé de faire venir un Cinémobile ! Le concept : un camion de 80 places qui assurera des projections de documentaires et fictions. Parmi la sélection, Sois belle et tais-toi de Delphine Seyrig. Tourné en 1976 et sorti en 1981, il est composé de 23 entretiens entre la réalisatrice et des actrices comme Jane Fonda, Shirley MacLaine ou Marie Dubois. Autre documentaire projeté dans ce Cinémobile : François Truffaut : portraits volés réalisé par Serge Toubiana et Michel Pascal, sorti en 1993. S'y succèdent les témoignages de la famille, d'amis, de cinéastes, d'acteurs et d'actrices, d'extraits de films ou de passages télé de François Truffaut.
Ce Cinémobile sera situé dans le village du festival installé sur le parvis de l’Hôtel de ville. Retrouvez  dans cet espace un accueil festivaliers et réalisez une pause crêpes ou boissons chaudes. Vous pourrez aussi y faire quelques emplettes dont l'affiche du festival, une infusion au pop corn ou un parapluie aux couleurs du festival !

Green prise

Cette année, le festival souhaite affirmer sa volonté d'incarner une manifestation écoresponsable. Le choix du traiteur Lucus Augusti, basé à Saint-Maur-des-Fossés, misant sur le bio, les circuits courts et la chasse au gaspi, la volonté de minimiser le recours au plastique, l'utilisation de supports recyclables, le recours à des tuk tuk pour privilégier les déplacements doux d'un point à l'autre du festival... le scénario est plutôt bien ficelé !
A noter d'ailleurs : le dimanche 24 novembre, à 10h, au Cinémobile, la diffusion du documentaire Après Demain, de Cyril Dion, suivie d'un débat sur le thème de l’énergie citoyenne et partagée. Une séance gratuite à réserver sur www.weezevent.com.

Profitez aussi de cette matinée écoresponsable pour déguster un jus d'orange frais pressé, grâce au Potager de Mamie, à nouveau partenaire du festival cette année.

Le festival "Au-delà de l'écran" en pratique

  • Ouverture et clôture au Centre Culturel Georges-Pompidou - 142 rue de Fontenay
  • Projections et rencontres : cinéma Le Vincennes - 30 avenue de Paris
  • Séances gratuites pour l'ouverture et la clôture sur réservation.
  • Autres séances : 5€ ; Cinémobile : 2€ ; Master Class du dimanche : 2€
  • Les films diffusés au cinéma Le Vincennes : réservation disponible à partir du 14 novembre sur place ou sur le site www.cinemalevincennes.com
  • Pour le reste de la programmation au Centre Culturel Pompidou, au Cinémobile et à la Master Class du dimanche : billetterie en ligne (plus d’information sur le site du festival à partir du 8 novembre).
  • Informations et programme sur www.festival-audeladelecran.com
En partenariat avec le festival, Les toiles des enfants propose le samedi 23 novembre à 15h à Sorano L'argent de poche de François Truffaut - Dès 8 ans - 5€ - Réservations en ligne sur ce site, à l'accueil de l'Hôtel de ville ou sur place le jour J, dès 14h30.