Vue de Takayama

Chroniques : le déconfinement des villes jumelées - Takayama

À Takayama (Japon), ville avec laquelle des échanges virtuels entre élèves japonais et ceux des classes de primaire de l’école de l’Ouest de Vincennes ont été instaurés, l’habituel spectacle de touristes provenant du monde entier a laissé place à des rues vides en raison du coronavirus.

Le festival de Takayama, l’un des trois plus beaux festivals d’arts traditionnels japonais a été annulé et les entreprises ont été contraintes par les autorités japonaises de fermer jusqu’au 15 mai. Des mesures sanitaires ont également été prises en mairie (port du masque, réunions restreintes, panneaux aux bornes d’accueil…), ce qui a permis au nombre de personnes contaminées de décroître !

« La Ville de Vincennes a tenu à maintenir les liens avec ses villes jumelées durant le confinement et espère reprendre rapidement des échanges normaux » concluent Brigitte Gauvain et Giuletta Ranieri, élues en charge des Relations internationales.

Pour aller plus loin

Consultez les chroniques de Montigny-le-Tilleul, Blackrock, Castrop-Rauxel et Tomar.