Castrop-Rauxel

Chroniques : le déconfinement des villes jumelées - Castrop-Rauxel

Doyenne des villes jumelées à Vincennes, avec un jumelage remontant à 1960, la commune allemande de Castrop-Rauxel a rapidement réagi face au danger du virus.

Dès le 18 mars, les écoles et espaces accueillant du public ont été fermés et toutes les manifestations municipales annulées jusqu’au 1er mai. Les manifestations majeures, à l’image du festival urbain européen, initialement prévu en juin pour célébrer le 70e anniversaire du grand vote européen en 1950 à Castrop-Rauxel, ont par ailleurs été interdites dans toute l’Allemagne jusqu’au 31 août. Des mesures particulièrement efficaces puisqu’au 22 mai, seules 36 personnes demeuraient infectées et 93 personnes étaient guéries dans la commune. Plusieurs actions de solidarité ont également été mises en place et un déconfinement progressif a été instauré à partir du 23 avril. À noter la belle initiative de la chorale Sainte Élisabeth, qui a fait parvenir un message en photos à l’attention du Chœur Saint-Louis de Vincennes.

Message en photos de la chorale Sainte-Elisabeth (Castrop-Rauxel) à l’attention du Chœur Saint-Louis (Vincennes). Les deux chorales devaient se retrouver pour un concert commun en mai à Castrop-Rauxel (concert organisé chaque année, alternativement à Vincennes ou à Castrop-Rauxel).

Pour aller plus loin...