La démarche

Le logement social est une des toutes premières priorités de la municipalité. Depuis 2002, l'équipe municipale a lancé une politique volontariste qui a permis de renforcer l'offre de logement social à Vincennes même si elle reste insuffisante au regard de la forte demande. Contrainte majeure : Vincennes est une ville totalement urbanisée, sans foncier disponible. elle compte 47 943 habitants sur 1,92 km².

Le logement social à Vincennes

La politique de la ville s'inscrit dans un contexte contraint :

  • très faible nombre de logements sociaux à Vincennes en 2002 (5,62 %) ;
  • densité extrêmement forte de Vincennes, commune la plus dense de France. Autrement dit, il ne reste que très peu de terrains disponibles ;
  • cherté du foncier , le prix du m² à Vincennes étant l'un des plus élevés d'Ile-de-France. Aussi toute opération est très couteuse et complexe à financer.

Dans ce contexte objectivement difficile, la politique municipale répond à trois objectifs :

  • identifier systématiquement , par une observation minutieuse du marché immobilier vincennois, chaque opération potentielle afin d'y réaliser des logements sociaux lorsque les conditions sont réunies ;
  • réaliser ou faire réaliser des opérations de qualité , de taille moyenne, souvent mixtes (logements sociaux et logements classiques) afin de parvenir à une parfaite intégration dans le tissu urbain ; le logement social ne doit pas être stigmatisant ;
  • puisque la construction de nouveaux immeubles est rarement possible, agir par transformation des logements existants - en partant prioritairement des logements à loyer dit 1948, ou des ensembles dégradés, en logements sociaux.

Pour mener à bien cette politique, la ville de Vincennes s'est dotée de nouveaux outils :

  • la société d'économie mixte de la ville de Vincennes, la Vincem  , a été restructurée et redynamisée, avec de nouvelles équipes. La Vincem participe désormais de manière très active à de nombreuses opérations de requalification urbaine, rénovation de l'habitat et restructuration d'ilots entiers tout en développant l'activité économique.
  • un Plan local de l'urbanisme (PLU) adopté en 2007 et qui contient de nombreuses dispositions réglementaires pour accroitre l'offre de logements sociaux, notamment 43 emplacements réservés dans toute la ville ( voir lexique ), 25 % de logements sociaux dans toute opération de plus de 20 logements ;
  • un droit de préemption renforcé , pour se donner les moyens d'agir sur l'ensemble du territoire ;
  • une opération programmée de l'habitat (OPAH) qui incite à la rénovation des logements vétustes en favorisant leur transformation en logements sociaux ;
  • une convention avec l'Établissement public foncier d'Île-de-France sur une action de veille foncière et de portage foncier. Le périmètre d'intervention s'étend sur les emplacements réservés identifiés dans le PLU mais des missions sur d'autres sites pourront être confiées à l'EPFIF suivant les opportunités ;
  • des partenariats avec des opérateurs de logements sociaux publics ou privés, tel Habitat et Humanisme avec lequel la ville a signé une convention en décembre 2008 ( signature convention 241008 (pdf - 22,47 ko) ).

Au total, cette politique a permis de créer 450 logements sociaux supplémentaires à Vincennes depuis 2002 (données prévisionnelles au 31/12/09), soit un taux de progression de 25 %.
Consulter les chiffres détaillés ...

Docuthèque

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion