Tribune des élu-e-s Verts de Vincennes - Ensemble Vincennes en mieux

POUR UN NOËL PLUS ÉCO-RESPONSABLE

Rues illuminées, marché de Noël, patinoire…. sont autant de manifestations des célébrations qui accompagnent les fêtes de fin d’année. Si pour beaucoup d’entre nous ces manifestations contribuent à la magie de noël, il est difficile de ne pas en questionner l’impact écologique.

En 2012, l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise d’énergie) avait estimé la puissance fournie pour les illuminations de Noël en France à 1 300 MW, soit trois quart de celle fournie par le parc photovoltaïque français (2 000 MW en 2011). Près de 1 000 MW sont liés aux seules décorations des particuliers.
Les chiffres qui démontrent le lourd coût écologique de Noël ne manquent pas : augmentation des déchets (exemple : en moyenne, chaque visiteur du marché de Noël produit 75g de déchets), empreinte carbone des achats, impossibilité de valoriser certains produits typiques de la période comme les sapins artificiels non recyclables…
Face à ce constat, les collectivités locales ont un rôle à jouer pour limiter l’impact de leurs activités. C’est dans cet esprit que la mairie de Vincennes s’est engagée depuis quelques années à favoriser les lumières à basse consommation (exemple : LED). Si ces efforts sont à saluer, on ne peut qu’espérer pousser plus loin la démarche pour contribuer à un "Noël plus Eco-responsable". Ci-dessous quelques pistes de réflexion qui s’inspirent d’actions concrétisées déjà dans beaucoup de villes (Kaysersberg, Nuremberg…) :
- Opter pour une patinoire artificielle au lieu de la patinoire à glace classique qui en plus d’être énergivore, peut être tributaire des conditions climatiques. Certes, les sensations sont un peu différentes mais le plaisir de la glisse est au rendez-vous.
 - Engager nos commerçants dans une démarche éco-responsable à travers des clauses environnementales : choix des illuminations pour les décorations (LED, éviter la neige artificielle, extinction des illuminations en journée et à partir d’une certaine heure le soir), chauffages d’extérieurs, matériaux pour le papier cadeau (qu’il soit 100 % recyclable)…
- Diminuer les déchets du marché de Noël en imposant la consigne pour la vaisselle utilisée.
On pourrait même aller plus loin et imaginer un Noël sous le thème de l’éco-responsabilité où la mairie prendrait les devants et sensibiliserait les Vincennois à l’importance d’adopter des pratiques plus écologiques en organisant par exemple des bourses d’échange des décorations de Noël ou des ateliers pour les fabriquer soi-même , faire la promotion des décorations moins énergivores comme les guirlandes rechargeables au soleil…
En somme, des alternatives aux pratiques polluantes actuelles existent, qui tout en concourant à la préservation de notre planète n’enlève rien à la magie de noël.
Le top du mois : Si la hausse de la taxation du Diesel anime les débats, ça aura été au moins l’occasion de rappeler la nocivité du diesel (et des énergies fossiles) sur la qualité de l’air que nous respirons.
 Le flop du mois : La loi agriculture et alimentation a été adoptée en lecture définitive par l’Assemblée nationale le mois d’octobre. Elle autorise l’épandage expérimental de pesticides par drones sur les surfaces agricoles, continuant ainsi la mise en danger la santé des humains et l’environnement.
Scoop : Cette année le Père/Mère Noel va s’équiper d’un vélo cargo pour livrer ses cadeaux éthiques, il aura bien sur un gilet jaune vêtement que les cyclistes utilisent pour être bien vus …

Muriel Hauchemaille
Conseillère municipale
 

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion