Tribune Vincennes, l’humain d’abord

LE LYCÉE LE PLUS CHER DE FRANCE !

Le futur lycée de la Jarry devait originellement être inauguré en 2016, le terrain, que les communes devaient mettre à disposition, était estimé à 9 M€. Aujourd’hui, il est prévu une démolition sur 3 ans de la Cité industrielle, soit un terrain libre en 2021 au mieux. Si l’on ajoute 2 ans de construction, nous ne pourrons pas compter y envoyer des élèves avant 2023.

La démolition, annoncée comme complexe étant donné le caractère industriel du site, devrait se dérouler en plusieurs étapes, entrecoupées de réévaluations de la dépollution et du désamiantage. L’opération est chiffrée à 4,5 M€, que la Région aidera à financer à hauteur de 3 M€ (80 % du coût HT).

Par ailleurs, le SIVU, syndicat mixte regroupant la ville de Vincennes à hauteur de 70 % et celle de Fontenay-sous-Bois à 30 %, a mobilisé des emprunts pour financer l’acquisition de la parcelle concernée : 25,3 M€ depuis 2015. Soit 17,71 M€ d’engagements pour notre ville, qui devraient être cités au budget principal pour plus de transparence. Ce n’est pas le cas.

Cette charge, même si elle est supportée par une structure juridique distincte, aura en effet des répercussions sur le budget de notre ville pendant 25 ans. Cette année, notre contribution en investissement et en fonctionnement atteint quasiment le million d’euros.

Mais, puisque nous avons affaire aux champions de la déconsolidation de la dette, tout se passe comme avec le budget du centre aquatique du Dôme, qui a fait flamber l’encours de la dette de 30 % depuis que la Chambre régionale des comptes a demandé sa réintégration.

Reprenons les calculs : pour les 8 000 m2 que comprend la parcelle concernée, on atteint actuellement les 3 800 € le mètre carré de terrain nu, qui dit mieux ?

Front de gauche

Charlotte Pommier
Conseillère municipale
Tél. : 06 23 05 02 34
 
Permanence à la Mairie de Vincennes le
samedi le 26 mai de 10h30 à 11h45

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion