Tribune Osons Vincennes

RASSEMBLÉS DANS L’INTÉRÊT DES VINCENNOIS

Les études préalables aux travaux de rénovation du collège Saint-Exupéry qui ont été menées par le Département, collectivité en charge de l’entretien des collèges, ont révélé une pollution à base de solvants chlorés qui a été confirmée le 9 novembre dernier.

Ce problème sanitaire concerne également la crèche Liberté, le Relais d’Assistantes maternelles et la restauration de l’école maternelle du Nord qui sont situés sur des parcelles jouxtant le collège.
L’annonce de cette nouvelle a immédiatement suscité l’inquiétude et les interrogations très légitimes de l’ensemble de la communauté éducative et des riverains, auxquelles s’est ajoutée la colère des parents d’élèves du collège à qui la proposition d’un transfert ubuesque a été faite pour leurs enfants : 1 mois à Vitry impliquant 3 heures de transport en car par jour, puis 6 mois à Saint-Maur impliquant un éventuel transport en RER, en attendant qu’une solution d’accueil soit trouvée à proximité pendant la durée des travaux.
Certes, il revient à l’État d’expertiser les questions de santé publique et dès lors que la certitude d’une pollution était acquise, il était indispensable de communiquer. De même, il fallait trouver une réponse transitoire pour garantir la sécurité des enfants et des personnels car il y a toujours un temps incompressible pour construire des bâtiments adaptés, même provisoires, mais la confusion a régné pendant plusieurs jours que ce soit sur les chiffres ou sur le niveau réel de l’urgence et on a peut-être confondu vitesse et précipitation en imposant une telle décision.
Dès le 13 novembre, les élus de l’opposition ont été reçus par Madame le Maire pour faire le point et échanger avec transparence sur la situation. En effet, dans de telles circonstances, il revient à tous les élus municipaux, au-delà des clivages politiques, de défendre les intérêts des Vincennois et de proposer ensemble les solutions les moins contraignantes et les moins difficiles possible pour les usagers et les personnels vincennois.
Nous resterons extrêmement attentifs et mobilisés à leurs côtés.

Osons Vincennes

Sylvie Combe
Conseillère municipale
"Osons Vincennes"
 

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion