Vincennes en un itinéraire

Même si elles se répartissent de manière assez sporadique dans notre ville, quelques curiosités architecturales s’égrènent tout au long d’un itinéraire dont le point départ pourrait être l’Église Notre-Dame - au 82, rue Raymond-du-Temple - et le point d’arrivée le château.

L'Église Notre-Dame (XIXe siècle) [82 rue Raymond-du-Temple - voir sur le plan  ] possède de grandes orgues, classées monuments historiques. Ouverte de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h.

L'hôtel de ville (1891) , [53 bis, rue de Fontenay - voir sur le plan  ]. Sa décoration évoque les armoiries de la ville qui sont le motif principal des mosaïques qui se retrouvent à tous les niveaux du bâtiment. En vous plaçant sous la coupole vous pouvez apprécier un bel effet de résonance sonore provoqué par l'architecture de la voûte. Son décor revêt l'aspect d'une ample verrière qui verse la lumière solaire sur deux toiles marouflées peintes le long des galeries. La coupole et l'escalier d'honneur - dont les rampes en fer forgé, en fonte et en bronze doré sont l'œuvre des établissements Brandt - réalisent la fusion entre les deux parties du bâtiment. Remonter la rue de Fontenay jusqu'à l'ancien cimetière.

L'ancien cimetière [1, rue de Fontenay - voir sur le plan  ]. Ici reposent les hommes qui ont marqué l'histoire locale et nationale tels que Daumesnil, général d'Empire, ou Charles Pathé, industriel du cinéma français. Il est également possible d'y admirer de belles tombes dont une de style Art Nouveau. Se diriger vers le Nord-Est : rue Emile-Dequen.

Rue Emile-Dequen [voir sur le plan  ]. C'est à cet endroit que sont érigés de petits pavillons noyés, aux beaux jours, sous la glycine et les lilas.

Villa Lamarre [voir sur le plan  ]. Cette voie privée a des allures de véritable petit village. Un peu au nord de la villa Lamarre et en continuant par les rues Joseph-Gaillard et Diderot se trouve la villa David.

Villa David [voir sur le plan  ]. Outre l’ambiance générale qui se dégage de cette rue, celle-ci présente une enfilade de bâtiments du XIXe ornés de tourelles.

L’église Saint-Louis [22 rue Fäys - voir sur le plan  ]. Aux antipodes de la villa David, vers Saint-Mandé. Son intérieur est contemporain. De style art déco, cette Église a été réalisée par l’Atelier d’Art Sacré fondé par Georges Rouhault, Georges Desvallières et Maurice Denis. Ce dernier est également l’auteur de fresques habillant l’intérieur de l’Église. La chaire et les céramiques sont de Maurice Dhomme. En retournant vers le château, emprunter la rue Eugénie-Gérard.

Rue Eugénie-Gérard [voir sur le plan  ]. Celle-ci possède un charme réel et deux curiosités qui, toutes deux, se trouvent en début de rue. La première se trouve au numéro 7 où l’on peut admirer un délicieux petit hôtel 1907 ; la seconde, située au numéro 13, est une maison d’artiste aux décors d’animaux : bouquetins, babouins ou autres espèces simiesques. Redescendre vers l’avenue de Paris pour rejoindre la rue Louis-Besquel.

Rue Louis-Besquel [voir sur le plan  ]. Là se dresse, des numéros 3 à 5 bis, dans un esprit anglo-normand, un remarquable ensemble d'immeubles créés par l'architecte vincennois Malo. Un peu plus loin, aux numéros 26 et 28 notamment, de charmantes villas se côtoient depuis le début du siècle. Enfin, longer l'avenue Carnot.

Statue de Saint Louis à l'angle de l'avenue de Paris et de l'avenue Charles-De-Gaulle. Jetez-y un petit coup d'œil avant de vous rendre au château...

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion