Le service civique en pratique

Institué par une loi du 10 mars 2010 en remplacement du service civil volontaire, le nouveau service civique a vocation à renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale. Il offre à toute personne volontaire l’opportunité de servir les valeurs de la République et de s’engager en faveur d’un projet collectif, en effectuant une mission d’intérêt général auprès d’une personne morale agréée.

Cet agrément ne peut être accordé qu’à des organismes sans but lucratif de droit français ou des personnes morales de droit public.

D’une durée continue de six à douze mois, le service civique est destiné aux jeunes âgés de 16 à 25 ans et donne lieu à une indemnisation prise en charge par l’État pour des missions d’intérêt général reconnues comme prioritaires.

Ces missions revêtent un caractère philanthropique, éducatif, environnemental, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial ou culturel.

Des règles strictes entourent ce service civique. Ainsi, le volontaire est tenu à la discrétion pour les faits et informations dont il a connaissance dans l’exercice de ses missions. De son côté, l’organisme doit respecter un délai d’un an avant de confier au volontaire des missions préalablement exercées par un salarié «classique»

À l’issue de sa mission, le volontaire se voit délivrer par l’État une attestation de service civique ainsi qu’un document décrivant les activités exercées et les compétences acquises durant la durée
du service civique.

 

 

 

Plus d’information sur le site www.service-civique.gouv.fr  : modalités, offres de missions….

Les autres actualités de la rubrique :

Toute l'actualité

Votre avis :
(Moyenne : 2.9511 ; Nombre de votants : 1921)
  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion