Concertation sur les rythmes scolaires : Résultat du sondage des parents

Dans le cadre de la réflexion sur les rythmes scolaires, les parents avaient jusqu'au 27 octobre pour voter en ligne.

Il y a eu 1632 votants qui se sont partagés en :

  • Je suis favorable au maintien de la semaine de 4 jours et demi : 866 votes soit 53,1 %
  • Je suis favorable au passage à la semaine de 4 jours : 766 votes soit 46,9 %

Du 6 au 14 novembre, les Conseils d'école* vont voter pour se prononcer sur l'évolution souhaitée des rythmes. 

C'est à l'issue de ces consultations que sera prise la décision par le maire de solliciter ou non un changement de rythme en application du décret n° 2017-1108 du 27-6-2017  .

Pour rappel : un Conseil d'école est composé du directeur de l'école, qui le préside, de l'ensemble des maîtres affectés à l'école, du maire ou son représentant et du conseiller municipal chargé des affaires scolaires, des représentants élus des parents d'élèves (autant de représentants que l'école comporte de classes), et du délégué départemental de l'éducation chargé de visiter les écoles.

Les autres actualités de la rubrique :

Toute l'actualité

Votre avis :
(Moyenne : 2.6154 ; Nombre de votants : 26)
La réponse n'est pas à la hauteur des enjeux
Bonjour,

La réponse faite par la Mairie n'est pas à la hauteur des enjeux.

Revenons sur la philosophie de cette réforme :
- Faire que les élèves soient moins fatigués.
- Faire qu'ils apprennent mieux.

Ayant 3 enfants scolarisés, je peux répondre négativement à ces 3 objectifs.
Aucun objectif n'a été atteint.
Je dirai même, qu'ils vont dans le sens inverse de ce qui avait été imaginé.


En outre faire voter des parents d'élèves, sans consulter tous les acteurs, conseils d'écoles, professeurs, spécialistes de l'école, est une hérésie.

Le rôle d'un élu est de prendre des décisions et de prendre les bonnes décisions, pas de faire des pseudo-consultations pour se dé-douaner
des bonnes décisions qu'il doit prendre.

L'intérêt des parents n'est pas forcément l'intérêt des enfants, c'est d'abord leur intérêt.
Dans le cas de la semaine à 4,5 jours, c'est d'abord un intérêt financier pour les parents qui n'ont pas le choix de garde de leur enfant.


Dans le même ordre idée,
Pourquoi ne pas faire voter les parents sur le choix ou non la baisse de la taxe foncière et la taxe d'habitation ?
Pourquoi ne pas les faire voter les parents sur le choix du déplacement des collègiens à Saint Maur des Fossés ou le maintien à Saint-Exupéry ?

On connaît tous la réponse à ces questions: Pour la baisse des impôt, pour le maintien des enfants à Vincennes.
Pourtant, aucune des ces réponses n'est compatible avec l'intérêt des enfants.

C'est votre rôle de prendre les bonnes décision, vous avez été élu pour cela.

LEVY Jacques :

le 06-01-2018 à 10:09:36

Ville de Vincennes

Bonjour,

la Ville n'a à statuer que sur les aspects organisationnels : une commune n’a, en effet, pas vocation à se prononcer sur l’aspect pédagogique des rythmes scolaires, car cela n’est pas dans son domaine de compétences. Ce sujet relève de l’Éducation Nationale, qui a pourtant laissé le choix aux communes sans se saisir de cette question, en imposant un retour aux 4 jours au niveau national… C’est dire que la réponse à ce débat est loin d’être trouvée, même par les professionnels de l’éducation. Sachez qu'à Vincennes, au-delà des familles, ce sont également les conseils d’école (composés du directeur de l’école, des enseignants, du maire ou son représentant, du conseiller municipal chargé des affaires scolaires, des représentants élus des parents et du délégué départemental de l’éducation), qui ont été consultés avant la prise de décision finale.

Ce vote n'est pas représentatif
Ce vote n'est pas représentatif des 44 000 habitants qui vivent à Vincennes.

1°) Il a été fait n'importe comment: les personnes sensées voter n'ont pas correctement été informées.
2°) Il y a eu deux votes.
3°) Il n'est pas représentatif ce qui se fait en France : A la rentrée 2018, la semaine des 4 jours sera majoritaire à l'école selon une enquête (une vraie enquête, pas comme la votre) de l'association des maires de France.
Le retour à l'ancien rythme scolaire est dû:
- Aux demandes des parents (83%)
- Aux conseils des écoles (81%)
- Aux enseignants (71%)
- D'autres motifs sont également évoqués comme la fatigue des enfants (72%) et le coût des activités périscolaires (53%).

Question:
Qu'est-ce que Vincennes a de spécifique par rapport aux autres communes ?

Pour moi, il s'agit plus d'un biais d'échantillonnage et d'une erreur de mesure qui fausse complètement ce sondage.

LEVY Jacques :

le 23-11-2017 à 22:49:35

Ville de Vincennes

bonjour, sachez que sur les 3000 familles concernées à Vincennes, 1632 personnes se sont exprimées durant la phase de vote, ce qui semble plutôt représentatif. Pour mémoire, lors de la concertation de 2014 pour la réforme des rythmes scolaires, nous avions dénombré moins de 1000 votes. Toutes ces familles ont été largement informées de la mise en place du dispositif de concertation : une Lettre des écoles spécifique, des mails à chaque famille (au moins 3 sur la période concernée), mais également des articles dans le magazine municipal Vincennes info et dans la newsletter du jeudi, des affiches dans les écoles, des informations aux fédérations de parents....
Par ailleurs comme cela a été annoncé en toute transparence, il n'a pas été tenu compte de la première partie du vote, qui a effectivement connu des difficultés techniques, afin justement que les résultats ne soient pas biaisés.
Quant aux spécificités vincennoises qui peuvent expliquer ce choix des parents, il s'agit sans doute des nombreuses activités de qualité proposées sur le temps méridien (près de 80), qui satisfont les parents, ainsi que le taux d’encadrement maintenu voire renforcé pour ces activités, qui se déroulent donc dans un cadre très favorable (malgré la possibilité offerte aux villes d'alléger le taux d'encadrement des activités périscolaires).
Enfin il ne faut pas oublier qu'au-delà des familles, ce sont également les conseils d’école (composés du directeur de l’école, des enseignants, du maire ou son représentant, du conseiller municipal chargé des affaires scolaires, des représentants élus des parents et du délégué départemental de l’éducation), qui sont consultés tout au long de ce mois de novembre. In fine, c'est aussi sur le bilan de cette étape que la décision finale sera prise, en prenant en compte les avis ainsi émis par tous les acteurs concernés.

VOTE CONCERNANT LES RYTHMES SCOLAIRES
Bonjour,

Il n'y a pas que les parents qui soient impactés
par les rythmes scolaires, d'autres personnes aussi (grands parents, "nounous", etc ...)

Pourquoi un vote restrictif ?

WYPYCHOWSKI CLAUDINE :

le 06-11-2017 à 18:54:45

Ville de Vincennes

Bonjour, sur ce sujet, les parents sont effectivement les interlocuteurs privilégiés de la Ville, ainsi que les équipes éducatives, qui s'exprimeront lors des Conseils d'écoles. Les organisations familiales étant par nature très variées, il appartient aux parents de s'organiser avec leurs aides, familiales et professionnelles et d'exprimer leur choix en fonction de cet environnement.

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion