Projet de ville : les travaux en cours

La 3e phase du Projet de ville se poursuit dans un lieu important pour Vincennes et pour les Vincennois : le cours Marigny, qui retrouvera à l’issue des travaux sa vocation d’espace vert fleuri et arboré et de lieu de promenade. Les travaux doivent durer jusqu'au printemps 2018.

Les travaux en cours

Les travaux se déroulent du lundi au vendredi de 7h à 19h.

Propriété de la Ville de Paris sur le territoire vincennois, le cours Marigny a fait l’objet d’une convention entre les deux villes en vue de son embellissement. La Ville de Paris, consciente de l’urgence à rénover cet espace vert vieillissant, a partagé le souhait de la municipalité de donner une nouvelle dynamique à ce lieu.

Entamée en mars, la rénovation du cours Marigny dans le cadre du projet de ville se poursuit :

  • côté impair (voie ouest du cours) : dans un premier temps, travaux sur la section située entre la rue du Midi et la rue Lejemptel
    • circulation et stationnement interdits côté impair du cours Marigny entre la rue du Midi et la rue Lejemptel (y compris le carrefour avec cette dernière)
    • depuis la rue du Midi, une déviation est mise en place via la voie transversale bordant l’esplanade de l’hôtel de ville, qui change donc de sens et doit, le temps des travaux, être empruntée dans le sens ouest-est, de la rue du Midi vers la rue de Condé-sur-Noireau
    • rue Lejemptel : circulation réservée aux riverains dans les deux sens entre la rue Raymond-du-Temple et le cours Marigny
    • dans la transversale située au niveau de la rue d’Idalie : inversion du sens de circulation (est-ouest)   ; le cours Marigny formera également une impasse au nord de cette voie transversale jusqu’à la rue Lejemptel.
  • À l’issue de cette nouvelle phase, courant décembre, les travaux se poursuivront au sud de la rue Lejemptel jusqu’à l’avenue de Paris.
  • espaces centraux : les plantations auront lieu aux mois de novembre / décembre, saison la plus favorable à cette opération

À l’issue du projet, la partie centrale du cours comptera 50 % d’espaces végétalisés en plus, 34 arbres de plus qu’actuellement, des bancs, bosquets, tables arbustives, tapis de vivaces, brumisateurs, un éclairage adapté et moins énergivore, des bandes cyclables sur la chaussée et des trottoirs praticables.

Ce chantier bénéficie d'une subvention de 500.000 euros de la Métropole du Grand Paris 

 

Renseignements au 0 805 05 94 00
(appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h).

Pendant toute la durée du chantier, du matériel est stocké cours Marigny, au nord-est, le long de l’espace où est située la statue du Général Daumesnil, et c’est finalement également dans ce secteur qu’est installée la base logistique du chantier.

Projet de ville : Le cours Marigny - cliquez pour voir en grand

Projet de ville : La piste cyclable - cliquez pour voir en grand

 

Cours Marigny : un espace de promenade continu entre la mairie et le château - cliquez pour voir en grand

© DR

Insolite : un puits place Pierre-Sémard
Dans le cadre de travaux Projet de ville de la place Pierre-Sémard, les ouvriers du chantier découvraient en juin 2014 un très beau puits maçonné de 14 mètres de profondeur à l’angle Montreuil-Aubert.

"Nous n’avons trouvé aucune trace de l’existence de ce puits au service des Archives, soulignait Laurent Lafon. J’ai toutefois demandé d’intégrer cet ouvrage, découvert à proximité de l’arbre de la Liberté, dans l’aménagement de la nouvelle place."

© Thierry Guillaume

C’est chose faite. Le puits est à nouveau visible, recouvert d’une dalle vitrée pour la plus grande curiosité des nombreux passants sur cette place.

Pourquoi a-t-on abattu des arbres cours Marigny ? Seront-ils remplacés ?
Bien entendu, tous les arbres seront remplacés ; ceux qui ont été abattus dès cette semaine, avec l'installation du chantier, avaient de toute façon vocation à l'être. Ces arbres d'alignement du Cours Marigny étaient devenus dangereux à cause de la présence d'un champignon, le Phellin tacheté (phellinus punctatus). Les mycéliums de ce champignon attaquent la structure interne, si bien que si n'est pas visible à l'œil nu ; mais on peut observer facilement ce phénomène une fois l'arbre coupé. Ces attaques parasitaires peuvent entraîner des chutes de  branches ou d'arbre complet  à tout moment de l'année.
À noter, les arbres malades abattus les années précédentes cours Marigny et qui n'ont pas encore été remplacés le seront aussi dans le cadre du Projet de ville
Depuis 2006, la Ville n'a pas cessé de développer ses espaces verts, la végétalisation des toitures, et a mis en place de nombreux hôtels à insectes et nichoirs à oiseaux dans le cadre d'une attention constante portée à la biodiversité. Quant au cours Marigny, il a bien sûr vocation dans le cadre des travaux à rester un espace vert.

Des vitesses de circulation limitées en centre-ville :

  • Avenue du Château vitesse limitée à 30 km/h ;
  • Rue du Midi, rue de l’Église et rue Raymond-du-Temple : vitesse limitée à 20 km/h

À noter : Le double-sens cyclable permet aux cyclistes d’emprunter dans les deux sens une voie où les automobilistes circulent pour leur part en sens unique. Bien que généralisé en France depuis 2010, par manque d’habitude, les automobilistes n’ont pas le réflexe de regarder de chaque côté, tout comme certains piétons. La prudence et la courtoisie restent donc de mise !

Ailleurs dans la ville

Réaménagement du secteur de la place Bérault

Une concertation a été initiée en 2016 en vue du réaménagement du secteur de la place Bérault.

Cette opération est programmée pour 2018, ces travaux ne pouvant être menés en même temps que le réaménagement du pont de la République .

La rénovation de la place Bérault et de ses abords permettra d’améliorer la circulation sur l’avenue de la République et la desserte de la gare RER de Vincennes, ainsi bien sûr que la vie du quartier.

Haut de page

Pour se tenir informé

Pour se tenir informé sur les travaux en cours, vous pouvez aussi

Vous pouvez également appeler le numéro vert Projet de ville pour toutes questions urgentes concernant les travaux :
 le 0805 05 94 00

Enfin sont à votre disposition les lettres info travaux distribuées suivant l’actualité du chantier.

Haut de page

Stationnement : ne tournez pas en rond pendant les travaux !

  • Parking souterrains : 1 heure gratuite dans les 3 parkings du centre-ville (600 places)

Le Conseil municipal, lors de sa séance du 27 avril 2011, a approuvé une modification de tarif instaurant une première heure gratuite, suivie d’une deuxième heure à un coût modéré (1,60 €).

Ces tarifs sont valables dans les parkings :

L'heure gratuite est cumulable avec l'heure de stationnement offerte par les commerçants  du Centre-ville adhérents de l'association Lacomidi

Pour pallier ce déficit, environ 75 places de stationnement sont mises en place cours Marigny (voir sur le plan  ), ce qui nécessite la fermeture temporaire des bandes cyclables.

Le projet de ville a été conçu avec le souci de préserver l’offre globale de stationnement.
À l'issue des travaux, des places en surface seront supprimées. Le projet prévoit cependant des places "dépose-minute" rue du Midi, rue Raymond-du-Temple ainsi que rue Robert-Giraudineau afin de permettre aux automobilistes de laisser un passager, charger ses courses etc.
Quant au stationnement souterrain, avec le parking qui doit voir le jour dans la cadre des futurs travaux de l’îlot Fontenay, et dont la capacité a été portée à 255 places, le nombre de places de stationnement disponibles en sous-sol dans le centre de Vincennes sera de près de 1 500 !

Haut de page

Le Projet de ville porte sur trois quartiers distincts de Vincennes

  • le quartier Renon , à l’ouest (travaux terminés à l'été 2013)
  • le quartier  Diderot , à l’est (travaux terminés à l'été 2012)
  • le Centre-ville (travaux commencés en mai 2011)

Le Projet de ville, issu de plus de quatre ans de concertation, a pour objectif le réaménagement et l'embellissement de trois quartiers : Centre-ville, Diderot et Renon.
En savoir plus...

Pour rester informés sur les travaux du projet de ville, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. En savoir plus...

Centre-ville

Voir le détail des travaux en cours

Les matériaux
Ce chantier de 68 000 m² au total est l’un des plus importants actuellement en France, notamment en raison de la très grande surface traitée en pierre calcaire (55 % de la surface totale du projet global dont 97 % provient de France – Bourgogne et Lozère – et 3 % de Belgique). Certaines pierres proviennent aussi d’Inde (22 %), choisies comme dans de nombreux réaménagements du même type pour leurs caractéristiques techniques qui en font les plus adaptées pour la réfection des chaussées. L’entreprise chargée de ce lot respecte toutes les normes en vigueur et notamment le marquage CE attestant de la conformité des marchandises, et impose également une charte des droits sociaux fondamentaux à tous les partenaires de sa filière production et de sa filière d’importation, dans un souci d’éthique, de déontologie et de respect des principes universels des droits de l’homme, selon les critères de l’Organisation mondiale du travail, tel que demandé dans le cahier des charges qui a servi à la consultation de marchés publics.

Quartier Renon

Troisième secteur concerné par le projet de ville, après la place Diderot à l’est et le centre-ville, le quartier Renon a terminé sa mue à l'automne 2013.

© PY Jan Aurianne studio

La rue Eugène-Blot, la rue Massue, la rue des Laitières, la rue et la place Renon ont été réaménagées. La rue Renon a été rendue aux riverains, dans son sens de circulation définitif, nord-sud ; la partie nord de la rue, longeant la place, est quant à elle fermée à la circulation, sauf pendant les heures de pointe le matin, où elle est zone de rencontre (vitesse limitée à 20 km/h).

Les sols de granit clair dans le mail Renon, des plantations amplifiées rue Renon et rue Massue, les bancs et le mobilier urbain donnent un tout autre visage à la place, qui a bien sûr conservé ses arbres emblématiques.

Si hélas on a pu noter que leurs branches basses donnaient parfois de mauvaises idées à certains, et si des éléments dissuasifs pour la pratique du skate ont dû être ajoutés sur le mobilier urbain, la nouvelle place, jointe à l’îlot résidentiel, a déjà trouvé son rôle de lieu de vie dans le quartier. D’autant qu’à proximité, de nouveaux équipements ont vu le jour.

Le Projet de ville, issu de plus de quatre ans de concertation, a pour objectif le réaménagement et l'embellissement de trois quartiers : Centre-ville, Diderot et Renon.
En savoir plus...

Pour rester informés sur les travaux du projet de ville, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. En savoir plus...

Place Diderot

Le deuxième quartier concerné par le Projet de ville a été la place Diderot , dont les travaux ont été achevés à l'été 2012.

Les autres actualités de la rubrique :

Toute l'actualité

Commentaire(s)

square jaurés
Les travaux de rénovation sont nécessaires sur le cours, assez dégradé.Espérons que le charme de cet espace sera préservé.Par contre, il faudrait un meilleur nettoyage autour du Cours Marigny qui me semble souvent négligé, comme toutes les rues de la"zone retranchée". Par ailleurs, l'ouverture du square a entrainé sa fréquentation par des individus qui y laissent régulièrement des saletés autour du monument, manque de respect total dans ce lieu.

Qui a eu l'idée d'ouvrir ce square?
message posté en septembre 2016 resté sans réponse.

lorrain :

le 13-03-2017 à 10:06:33

Ville de Vincennes

Bonjour, suite aux travaux, l'entretien et le nettoyage de la partie centrale du cours, jusqu'alors propriété de la ville de Paris, reviendront bien à Vincennes. Nous prenons bien note de vos remarques concernant la propreté dans ce secteur, qui seront transmises au service concerné.

La municipalité en plein macronisme
Bonjour,

Je cite votre réponse du 27 août 2016 au sujet des travaux cours Marigny:
"Un plan avec les chaussées et trottoirs sera prochainement publié, un délai était nécessaire pour ajuster l'intégration des pistes cyclables. Les plans et les détails du programme de travaux cours Marigny seront largement communiqués dans un journal Projet de ville à paraître en octobre. La rue de Condé-sur-Noireau est bien traitée en enrobé, conformément à ce qui avait été prévu. Seuls les plateaux traversants y sont pavés. De la même manière il est bien prévu de l'enrobé avec des plateaux traversants pavés sur le cours Marigny.

"Prochainement","journal en octobre", "enrobé drainant". Je vous laisse juge de la fausseté des informations prodiguées, surtout lorsque l'on voit que sur le visuel de la chaussée du cours Marigny, soit 4 mois après la date donnée, que l'enrobé a largement cédé la place à des pavés. Comment donner crédit à vos affirmations.

Schneider Etienne :

le 23-02-2017 à 23:21:12

Ville de Vincennes

Effectivement, la sortie du journal projet de Ville était initialement prévue en octobre ; la Direction de la communication a pris du retard sur son élaboration, et il a été décidé de le reporter après les vacances de Noël pour le diffuser à une période plus adaptée. Les vacances de février sont venues très vite et donc nous avons diffusé ce journal dès le retour des vacances à l'ensemble des Vincennois. Ce délai a permis d'y intégrer les nouveaux plans qui prennent en compte le choix, plus cohérent avec les objectifs issus de la concertation, de paver l'entièreté des voies, même si, c'est vrai, dans un état transitoire du projet, l'enrobé a été envisagé comme nous vous l'avions répondu à l'époque.

entretien
Les visuels ne sont pas mal, mais espérons que les espaces verts le long des tottoirs seront entretenus!
Les caniveaux du cours étaient plutôt sales ces dernières années et les plates bandes plantées dans le centre ces dernières années sont dans un état lamentable,....

lorrain1974 :

le 13-02-2017 à 15:23:35
travaux
la rue des 3 territoires a été bloqué pendant 3 semaines au mois de janvier pour 4 jours de travaille !!!!!!!! la stationnement est tellement difficile a vincennes était il vraiment nécessaire de bloquer la rue aussi longtemps sachant que les travaux ont repris au mois de fevrier et que les panneaux pour signaler les travaux annoncent la fin pour le 30 janvier !!!!!!!!

cabon :

le 03-02-2017 à 16:37:46
Circulation du 124
Bonsoir cela fait depuis septembre que la ligne 124 ne passe plus sur la rue Charles silvestri à cause de travaux. On nous a annoncé une reprise le 28 novembre puis le 13 janvier 2017 et maintenant le 31 janvier!!! c'est inadmissible en sachant que la rue à était re ouverte il y a déjà 1 semaine,tous les voitures y repassent sauf le 124 pour qu'elles raison s'il vous plait nous devrons encore attendre fin janvier pour retrouver le 124 à son itinéraire habituelle.

mbaya jeremy :

le 11-01-2017 à 22:46:43

Ville de Vincennes

Vous pouvez l'imaginer, nous ne prenons pas particulièrement plaisir à créer des désagréments aux usagers, et des réserves sur certains des travaux effectués nécessitent leur prolongation. Par ailleurs, la mise en œuvre de l'asphalte sur les trottoirs a été reportée à la semaine du 23/01 à cause des températures annoncées pour la semaine prochaine. La rue Charles Silvestri n'est pas fermée en permanence à la circulation mais il est aussi plus simple pour la RATP de ne pas faire changer de parcours plusieurs fois à ses machinistes.

Circulation du bus 124
Lu ce jour : "Suite à une prise de retard des travaux rue Charles Silvestri effectués par la mairie de Vincennes, la déviation est prolongée jusqu'au 31 janvier 2017". A se demander si ces travaux vincennois se finiront un jour. Décevant !
Cordialement.

Fontenaysien :

le 11-01-2017 à 10:14:42
Circulation du bus 124
Merci de votre retour. Nous attendons néanmoins la reprise du parcours habituel avec impatience ... normalement le 13 janvier.
Meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2017

Fontenaysien :

le 04-01-2017 à 12:06:53

Ville de Vincennes

merci, et bonne année à vous également !

Circulation du bus 124
Il est grand temps que le parcours du bus 124 revienne enfin à la normale. Le vendredi 13 janvier semble t-il ... Les conséquences de vos travaux fûrent bien pénalisantes pour tous les usagers de cette ligne de bus, en particulier les Fontenaysiens. D'autant plus qu'il avait été initialement annoncé un retour à la normale au mois d'octobre 2016 ... Promesses non tenue ! Cordialement.

Fontenaysien :

le 04-01-2017 à 09:20:52

Ville de Vincennes :

Des travaux sans lien avec le "Projet de ville" sont en cours rue Charles-Silvestri afin d’y améliorer et rénover l’état de la chaussée, des trottoirs, et d’apaiser la circulation dans ce quartier dans l’intérêt général. L’objectif poursuivi est bien sûr de limiter dans le temps la durée des travaux, par ailleurs indispensables, et il n’est malheureusement pas envisageable de refaire cette chaussée tout en y conservant la circulation des bus. Les travaux ont été faits en deux temps (partie sud puis partie nord de la rue), ce qui explique que la date d'octobre ait été communiquée et ait pu induire les usagers en erreur.
Les itinéraires de déviation sont retenus par la RATP en fonction de ses propres impératifs, de la desserte du plus grand nombre d’usagers, des difficultés rencontrées sur le parcours : sachez qu’avant de mettre en place de telles déviations, la RATP procède à des tests sur les itinéraires possibles. Or, en dehors de la rue Charles-Silvestri, aucune voie du quartier ne permet de proposer un itinéraire proche. Le boulevard Jeanne-d’Arc à Montreuil puis le nord du boulevard de la Libération à Vincennes ne permettraient pas en l’état à deux bus de se croiser sans difficultés, et il n’est hélas pas possible d’envisager d’autre parcours. En outre, les déviations proposées ont pu faire l’objet de déviations supplémentaires, comme lorsqu’un affaissement de chaussée a été constaté boulevard Jeanne-d’Arc à Montreuil, début novembre.
De précédentes déviations du bus 124 dans l’année écoulée avaient par ailleurs été dues à des travaux menés à Fontenay-sous-Bois par le Département, avenue de Stalingrad.

 

La circulation rue du Château
La circulation des véhicules rue du château devient de plus en plus difficile.
Par le manque presque total de places de livraisons, les camions stationnent en pleine voie et créent tous les jours des bouchons qui peuvent arrêter complètement la circulation pendant de longues minutes.
Au lieu de créer de nouvelles places pour les livraisons, la municipalité à recours au bâton et va installer au mois de janvier des caméras de surveillance qui traqueront et verbaliseront les contrevenants. Cela étant dit, il faudra créer un poste de scrutateur derrière les caméras qui va grever le sacro saint budget de fonctionnement cher au maire. Il aurait mieux valu créer un poste dans les services dédiés au vincennois.
Quelle sera la solution pour les camions qui livrent des marchandise ? payer et encore payer, car pour eux il n'y pas d'alternative.
J'appelle cela un racket en bonne et due forme.
Encore une fois bravo de prendre ce problème à l'envers.
A quand la manifestation des chauffeurs livreurs ?

Bourzat Jean-Dominique :

le 21-12-2016 à 17:58:37

Ville Vincennes

Contrairement à ce que vous indiquez, le passage à la vidéoverbalisation permet d'optimiser le déploiement des effectifs de police municipale sur le terrain - dont les missions en termes de sécurité et de prévention sont bien sûr un service tout particulièrement dédié aux Vincennois et à l'amélioration de leur vie quotidienne. Les caméras permettront notamment de verbaliser par exemple le stationnement illicite sur une place de livraison pour permettre justement aux livreurs d'effectuer leur travail ; sachez qu'une place de livraison supplémentaire a en outre été créée cette année  avenue du Château. Dernière précision concernant la circulation en général avenue du Château et les bouchons, les statistiques de la RATP montrent un taux de retard similaire avant et après les travaux de Projet de ville, alors même que la fréquence de certains bus a été entretemps accrue : cela témoigne de la constance de problèmes de comportement incivique sur cette artère. Pour ne pas payer d'amende, il suffit de respecter les règles de circulation automobile en ville.

Réverbères! Cours Marigny
Bonjour,
Voici donc les nouveaux réverbères installés autour de la mairie et rue Condé sur Noireau.
Un nouveau type vient de faire son apparition. Le réverbère double (piétons/circulation). Excusez-moi, mais il est vraiment très laid. Il n'y a pas d'autres mots. On peut regretter amèrement que la mairie n'ait pas opté pour la simple rénovation des luminaires existants comme cela a été fait avenue Foch et rue Charles de Gaulle avec un très beau résultat. L'argument de l'impossibilité technique de changer les culasses ne tient plus. Saint Mandé est train de le faire partout et réinstalle des lanternes de style à LED dans ses rues.
On ne peut que conclure que la mairie a décidé :
-1-de passer en force sur tous les points qui soulèvent des interrogations et du mécontentement,
-2-de mettre les riverains du cours Marigny devant le fait accompli en ne communiquant toujours pas le plan des travaux et des aménagements détaillés comme cela avait été promis pour octobre,
-3-de ne pas faire cas des remarques qui se font jour aujourd'hui, en se réfugiant derrière les conclusions d'une "large concertation" qui s'est tout de même terminée il y a plus de 6 ans, alors qu'on nous annonçait il y a encore 6 semaines que l'emplacement des pistes cyclables n'étaient toujours pas fixé.

Pouvez-vous donc nous dire si les réverbères du cours Marigny qui n'ont nul besoin d'être mis au rebut, qui remplissent parfaitement leur office d'éclairage public, qui peuvent être rénovés et réemployés, vont bien être conservés. Ne serait-ce que par soucis d'économie.
D'avance merci.

Schneider Etienne :

le 18-11-2016 à 19:32:54
  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion