Projet de ville : les travaux en cours

Dernière ligne droite pour cette étape du Projet de ville qui concerne un lieu important pour Vincennes et pour les Vincennois : le cours Marigny, qui retrouvera à l’issue des travaux sa vocation d’espace vert fleuri et arboré et de lieu de promenade. Les travaux doivent durer jusqu'au printemps 2018.

Les travaux en cours

Les travaux se déroulent du lundi au vendredi de 7h à 19h.

Les travaux relatifs aux espaces verts du Cours Marigny, sont presque terminés et il faut maintenant laisser le temps à la végétation de pousser.

Côté voirie, les dernières interventions les plus lourdes ont eu lieu fin avril, et le cours est maintenant intégralement ouvert à la circulation. Des opérations complémentaires relatives notamment aux caniveaux ont lieu en mai, sans impact sur la circulation, et le cours sera fin prêt pour être inauguré le 2 juin prochain !

Samedi 2 juin : inauguration du cours Marigny
Un espace durable et conçu dans le respect de la biodiversité. Au total, la surface d’espaces verts du cours Marigny s’étend désormais sur 8 200 m², soit 66 % de la zone centrale et 50 % de plus qu’elle n’occupait auparavant. 164 arbres y ont été plantés, dont 84 magnolias kobus, un pin sylvestre et 78 lilas d’été. Le cours Marigny a vocation aussi à être un véritable lieu de détente, avec l’installation de mobilier pour s’asseoir et se reposer mais aussi six espaces de brumisation pour rafraîchir l’air par temps chaud, 3 900 m² de pelouse pour flâner…, dans un cadre de verdure composé d’arbustes de différentes hauteurs et de vivaces permettant un fleurissement tout au long de l’année.
Inauguration à l'occasion des Journées du Développement durable 2018

C’est ensuite en 2019 que se poursuivra le Projet de ville, avec l’aménagement des trottoirs nord de l’avenue de Paris.

À l’issue du projet, la partie centrale du cours comptera 50 % d’espaces végétalisés en plus, 34 arbres de plus qu’actuellement, des bancs, bosquets, tables arbustives, tapis de vivaces, brumisateurs, un éclairage adapté et moins énergivore, des bandes cyclables sur la chaussée et des trottoirs praticables.

Ce chantier bénéficie d'une subvention de 500.000 euros de la Métropole du Grand Paris 

 

Renseignements au 0 805 05 94 00
(appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h).

Pendant toute la durée du chantier, du matériel est stocké cours Marigny, au nord-est, le long de l’espace où est située la statue du Général Daumesnil, et c’est finalement également dans ce secteur qu’est installée la base logistique du chantier.

 

 

Cours Marigny : un espace de promenade continu entre la mairie et le château - cliquez pour voir en grand

© DR

Insolite : un puits place Pierre-Sémard
Dans le cadre de travaux Projet de ville de la place Pierre-Sémard, les ouvriers du chantier découvraient en juin 2014 un très beau puits maçonné de 14 mètres de profondeur à l’angle Montreuil-Aubert.

"Nous n’avons trouvé aucune trace de l’existence de ce puits au service des Archives, soulignait Laurent Lafon. J’ai toutefois demandé d’intégrer cet ouvrage, découvert à proximité de l’arbre de la Liberté, dans l’aménagement de la nouvelle place."

© Thierry Guillaume

C’est chose faite. Le puits est à nouveau visible, recouvert d’une dalle vitrée pour la plus grande curiosité des nombreux passants sur cette place.

Des vitesses de circulation limitées en centre-ville :

  • Avenue du Château vitesse limitée à 30 km/h ;
  • Rue du Midi, rue de l’Église et rue Raymond-du-Temple : vitesse limitée à 20 km/h

À noter : Le double-sens cyclable permet aux cyclistes d’emprunter dans les deux sens une voie où les automobilistes circulent pour leur part en sens unique. Bien que généralisé en France depuis 2010, par manque d’habitude, les automobilistes n’ont pas le réflexe de regarder de chaque côté, tout comme certains piétons. La prudence et la courtoisie restent donc de mise !

Ailleurs dans la ville

Réaménagement du secteur de la place Bérault

Après 18 mois de concertation et d’études, place maintenant aux travaux. La nouvelle place se caractérisera par une intersection unique (Basch-République-Jean-Moulin), et le positionnement de l’avenue de la République dans un axe médian par rapport à la place.

En amont des travaux de rénovation de la place Bérault, une opération de désamiantage de l’enrobé de la place a eu lieu début avril ; initialement programmée ultérieurement, cette opération a pu être avancée, et désormais ce sont les concessionnaires, et notamment Véolia, qui doivent intervenir sur les canalisations d’ici l’été. Les travaux de réaménagement proprement dit de la place et de la rue Jean-Moulin commenceront pour leur part en septembre.

Parmi les objectifs, la fluidité des déplacements, la création d’une véritable place pour ce quartier et la valorisation des commerces en améliorant leur visibilité, en facilitant les livraisons et en élargissant les trottoirs, y compris rue Jean-Moulin.

 Le calendrier précis de cette réfection s’est affiné :

  • une première phase de travaux préparatoire avec les concessionnaires, d’avril à juin.
  • puis, à partir de septembre, première phase des travaux

Fin de l’opération : premier semestre 2019.

Haut de page

Pour se tenir informé

Pour se tenir informé sur les travaux en cours, vous pouvez aussi

Vous pouvez également appeler le numéro vert Projet de ville pour toutes questions urgentes concernant les travaux :
 le 0805 05 94 00

Enfin sont à votre disposition les lettres info travaux distribuées suivant l’actualité du chantier.

Haut de page

Stationnement : 1 heure gratuite dans les 4 parkings souterrains du centre-ville

Le Conseil municipal, lors de sa séance du 27 avril 2011, a approuvé une modification de tarif instaurant une première heure gratuite, suivie d’une deuxième heure à un coût modéré (1,60 €).

Ces tarifs sont valables dans les parkings :

L'heure gratuite est cumulable avec l'heure de stationnement offerte par les commerçants  du Centre-ville adhérents de l'association Lacomidi

Le projet de ville a été conçu avec le souci de préserver l’offre globale de stationnement.
À l'issue des travaux, des places en surface seront supprimées. Le projet prévoit cependant des places "dépose-minute" rue du Midi, rue Raymond-du-Temple ainsi que rue Robert-Giraudineau afin de permettre aux automobilistes de laisser un passager, charger ses courses etc.
Quant au stationnement souterrain, avec le parking qui doit voir le jour dans la cadre des futurs travaux de l’îlot Fontenay, et dont la capacité a été portée à 255 places, le nombre de places de stationnement disponibles en sous-sol dans le centre de Vincennes est de près de 1 500 !

Haut de page

Le Projet de ville porte sur trois quartiers distincts de Vincennes

  • le quartier Renon , à l’ouest (travaux terminés à l'été 2013)
  • le quartier  Diderot , à l’est (travaux terminés à l'été 2012)
  • le Centre-ville (travaux commencés en mai 2011)

Le Projet de ville, issu de plus de quatre ans de concertation, a pour objectif le réaménagement et l'embellissement de trois quartiers : Centre-ville, Diderot et Renon.
En savoir plus...

Pour rester informés sur les travaux du projet de ville, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. En savoir plus...

Centre-ville

Voir le détail des travaux en cours

Les matériaux
Ce chantier de 68 000 m² au total est l’un des plus importants actuellement en France, notamment en raison de la très grande surface traitée en pierre calcaire (55 % de la surface totale du projet global dont 97 % provient de France – Bourgogne et Lozère – et 3 % de Belgique). Certaines pierres proviennent aussi d’Inde (22 %), choisies comme dans de nombreux réaménagements du même type pour leurs caractéristiques techniques qui en font les plus adaptées pour la réfection des chaussées. L’entreprise chargée de ce lot respecte toutes les normes en vigueur et notamment le marquage CE attestant de la conformité des marchandises, et impose également une charte des droits sociaux fondamentaux à tous les partenaires de sa filière production et de sa filière d’importation, dans un souci d’éthique, de déontologie et de respect des principes universels des droits de l’homme, selon les critères de l’Organisation mondiale du travail, tel que demandé dans le cahier des charges qui a servi à la consultation de marchés publics.

Quartier Renon

Troisième secteur concerné par le projet de ville, après la place Diderot à l’est et le centre-ville, le quartier Renon a terminé sa mue à l'automne 2013.

© PY Jan Aurianne studio

La rue Eugène-Blot, la rue Massue, la rue des Laitières, la rue et la place Renon ont été réaménagées. La rue Renon a été rendue aux riverains, dans son sens de circulation définitif, nord-sud ; la partie nord de la rue, longeant la place, est quant à elle fermée à la circulation, sauf pendant les heures de pointe le matin, où elle est zone de rencontre (vitesse limitée à 20 km/h).

Les sols de granit clair dans le mail Renon, des plantations amplifiées rue Renon et rue Massue, les bancs et le mobilier urbain donnent un tout autre visage à la place, qui a bien sûr conservé ses arbres emblématiques.

Si hélas on a pu noter que leurs branches basses donnaient parfois de mauvaises idées à certains, et si des éléments dissuasifs pour la pratique du skate ont dû être ajoutés sur le mobilier urbain, la nouvelle place, jointe à l’îlot résidentiel, a déjà trouvé son rôle de lieu de vie dans le quartier. D’autant qu’à proximité, de nouveaux équipements ont vu le jour.

Le Projet de ville, issu de plus de quatre ans de concertation, a pour objectif le réaménagement et l'embellissement de trois quartiers : Centre-ville, Diderot et Renon.
En savoir plus...

Pour rester informés sur les travaux du projet de ville, plusieurs moyens sont mis à votre disposition. En savoir plus...

Place Diderot

Le deuxième quartier concerné par le Projet de ville a été la place Diderot , dont les travaux ont été achevés à l'été 2012.

Les autres actualités de la rubrique :

Toute l'actualité

Commentaire(s)

Parking à vélos
Bonjour,
Près du RER, le nouveau parking à vélos sera-t-il couvert ?
Y aura-t-il davantage de places que dans le précédent ?
Je l'espère, vu le nombre de cyclistes circulant à Vincennes.
Cordialement

Yann :

le 04-01-2015 à 19:50:38

Ville de Vincennes

Bonjour, le parc à vélos sera couvert, comme précédemment, et comportera le même nombre d'arceaux qu'avant car la place disponible ne permettait pas de proposer une capacité plus importante. En revanche, des stationnement supplémentaires - environ 270 places dont 60 places sécurisées (type Véligo  ) - vont être installés sur le parking de la RATP dans les mois à venir.

rue raymond du temple
Je suis triste et en colère de savoir que vous transformez la rue Raymond du temple qui est piétonne avec de très jolis arbres et pleins de verdures , très agréable l'été quand on arrive de paris et avec pleins d'oiseaux , elle va devenir une rue classique avec les voitures , pots d'échappement , motos . Vos pots en fonte sont moches et disproportionnés par rapport aux arbres qui sont dedans . Venez faire un tour rue Lejemptel et rue Solpic , vos sois disants parterres vegetalisés il n'en reste rien , de votre verdure , rien ne pousse , ce n'est que cacas de chiens , mégots et cannettes , je n'ai jamais vu un seul jardinier nettoyer entretenir pour que la nature puisse pousse r . Une ville agreable à vivre , c'est une armonie entre la construction et la nature . Vincennes en est devenue très loin .

samouiloff adout marie pierrette :

le 03-01-2015 à 22:20:25

Ville de Vincennes

bonjour, soyez rassurée sur le devenir de la rue Raymond-du-Temple : elle demeura piétonne à l'issue des travaux et sera à terme plus végétalisée qu'aujourd'hui, avec également un nouvel éclairage et des matériaux au sol plus confortables et pérennes. Concernant le modèle de pots que vous citez, sachez qu'ils sont à l'échelle de la rue, et que les plantations n'y ont pas encore eu assez de temps pour pousser au mieux. C'est également le cas des parterres dans les rues Lejemptel et Saulpic : ils ont été plantés l'année dernière et la végétation n'a pas eu le temps de prendre pleinement possession des lieux, ce qui se fera naturellement au fil des années et des cycles naturels ; cela ne justifie évidemment pas les actes d'incivilité que vous mentionnez. Enfin sachez que les jardiniers de la ville ne peuvent intervenir pour l'instant dans ces espaces végétaux qui sont pour l'instant toujours sous période de garantie de l'entreprise.

local commercial vide
Bonjour
j'aimerais savoir ce que la mairie a prévu comme commerce dans l'immeuble de la rue Renon ou il y a des logements sociaux , il y a un local commercial vide depuis bientôt 2 ans. C'est dommage que dans ce quartier ou il n'y a pas beaucoup de commerces le local reste inoccupé.
crdl
lf

lenka farre :

le 01-01-2015 à 18:25:21

Ville de Vincennes

Bonjour, la vacance de ce local est connue et fait l'objet d'une attention particulière. Le contact a été établi avec le promoteur pour qu'un commerce de proximité puisse ouvrir dans les meilleurs délais. 

réouverture station vélib
Bonjour,
Pouvez-vous nous dire à quelle date est prévu la réouverture de la station vélib devant la gare RER ?
Merci par avance.

PASTOR Yohan :

le 30-12-2014 à 09:56:38

Ville de Vincennes

bonjour, des difficultés électriques ont différé la réouverture de cette station ; elle devrait être partiellement remise en service mercredi 7 janvier, selon les services de la société gestionnaire.

Vincennes, emploie-t-elle des entreprises étrangères?
Bonjour,

En traversant la place Pierre-Sémard aujourd'hui, j'ai pu constater que les travaux sur la route étaient effectués par des Portuguais, se déplaçant en camionnette à plaques portuguaises et tout.

C'est une vraie honte. La ville de Vincennes, fait-elle appel à des entreprises qui concurrencent les entreprises françaises de façon déloyale? Et l'argent des contribuables vincennois, doit-il servir à mettre au travail de la main-d'oeuvre étrangère?

Il me semble que la responsabilité du maire est engagée. Je demande donc à savoir si la mairie était au courant de ces pratiques, et d'avoir sa réaction.

Cordialement,
Gautier W.

W. Gautier :

le 11-12-2014 à 15:52:06

Ville de Vincennes

Cher Monsieur, nous avons pris connaissance avec la plus grande attention de vos remarques. Sachez que les entreprises qui œuvrent sur ce chantier sont des entreprises françaises, et que rien ne laisse à penser que l'emploi de la main-d’œuvre dont vous parlez soit illicite. Pour votre bonne information, concernant les entreprises étrangères, sachez qu'on ne peut interdire la sous-traitance avec une entreprise étrangère si elle répond aux critères du Code des Marchés Publics. En outre, on peut tout à fait parler dans la vie courante une langue étrangère tout en étant Français. Quant aux véhicules qui seraient immatriculés au Portugal, jusqu'à preuve du contraire, cela n'est pas interdit. Nous vous remercions néanmoins de l'intérêt que vous portez au Projet de Ville.

Bravo!
Que le trafic soit plus problématique, ma foi si ça peut dissuader les automobilistes dans une ville qui compte 2 stations de métro et 1 de RER, je trouve que c'est une bonne chose. Et le résultat en vaut largement la peine, le centre est magnifique.
Reste à éduquer les propriétaires de chiens.

Dragon Jean-Pascal :

le 25-11-2014 à 19:27:20
piétons toujours !
Bonjour,
En fait, dans ces messages on remarque surtout les acrimonies des automobilistes ...... Mais que viennent ils faire dans notre petite ville ou se déplacer à pieds est un rare plaisir.
Donc place aux humains !!! encore et encore.

Pruvot Serge :

le 28-08-2014 à 19:44:53
Trajet du 318
Bonjour,

Le bus 318 passe de nouveau dans l'avenue de la république, vers la place Bérault, j'aimerais savoir pour quelle raison et pour quelle durée? La plus brève j'espère!
D'autre part, des places supplémentaires de stationnement sont encore réservées aux deux roues, dans cette même rue, alors qu'il devient de plus en plus difficile de stationner en voiture!

Merci par avance pour vos réponses.


Collot Béatrice :

le 21-08-2014 à 14:21:42

Ville de Vincennes

La déviation du bus 318 n'était que temporaire, en raison d'une intervention de voirie avenue du Château dans le cadre du déploiement de la fibre optique à Vincennes.
Depuis, la ligne 318 a repris son itinéraire initial.
S'agissant du stationnement avenue de la République, il était nécessaire d'agrandir le parc motos à proximité du RER au vu du nombre de deux roues stationnés jusqu'alors sur le trottoir et qui obstruaient le cheminement piétons.

Y EN A MARRE. CA SUFFIT. STOP !
Vincennes, c'est bien sûr son centre-ville, le Château, le Bois, le cours Marigny, mais ce n'est pas que cela.
Vincennes, c'est aussi ses quartiers et ses places.

Ah bon !!! Pas sûr. Place Bérault, vous connaissez ?
Et oui, cette jolie placette donne sur l'avenue de la République et son 1er tronçon, très étroit, ferait partie de la ville de Vincennes ?

Pourtant depuis plusieurs années, c'est un quartier déshérité, oublié.... de Vincennes. Il suffit de longer la rue Jean Moulin, laissée à l'abandon, dont les trottoirs sont trop petits, tout abîmés (signalés depuis près de 15 ans).
Impossible pour qu'un enfant se rendant à son école du Sud tienne la main de son parent, pas de place, car s'il trébuchait et que malencontreusement une voiture passât à ce moment là : la garantie freins du véhicule ne pardonnerait aucune défaillance.Tant qu'il n'y a pas eu d'accident : on s'en fiche.
On aura attendu près de 10 ans pour un ralentisseur, alors que d'autres quartiers plus favorisés en auront eu 3 d'un coup, sans école élémentaire ou maternelle à proximité ?

Mais cette rue, dont les trottoirs sont affaissés, laissés à l'abandon (pas insalubres pour autant) mais non sécurisés font contraste avec les beaux pavés du centre ville (d'ailleurs pavés venus d'où précisément traçabilité à l'appui..?) et les quartiers ou espaces dits apaisés : soit les quartiers Redon, Diderot et ceux proches du bois !
Mais ne regardons pas la pelouse de nos voisins, chacun son tour comme dirait .... Sauf que le tour de notre quartier se fait attendre ! Et j'y vis pourtant depuis 18 ans...

Nous, les riverains de la place Bérault et de ce petit tronçon de l'avenue de la République qui va du n°2 au 14 sommes complétement "zappés" de la carte de Vincennes, sauf que Monsieur le Maire en réunion de quartier l'an passé l'a reconnu, mais a précisé qu'au regard des priorités de notre ville, notre quartier serait vu de plus près "pas avant 2015.." C'est bientôt ! Et quelles étaient ces priorités?

En attendant depuis près de 4 années, début du projet de ville, j'ose écrire que nous sommes "le quartier laissé pour compte de Vincennes" (car je suis polie). Pourquoi ? Les taxes foncières et d'habitation seraient moindres qu'ailleurs ? Mais pas du tout, nous ne faisons pas partie du projet de notre ville. C'est tout ! Notre quartier se doit d' être sacrifié au bénéfice du centre ville qui se veut être royal !

TROIS lignes de bus non stop sont passés 2 années continues de 6h jusqu'à 1h30 du matin, toutes les 3 minutes d'intervalle ( faîtes le calcul rien que par jour), du lundi au dimanche 7 jours sur7 NON STOP pour permettre le ravalement du centre ville !
Les trottoirs de cette petite rue ont été rabotés car la chaussée était trop étroite et les bus ne pouvaient pas circuler, qu'à cela ne tienne. Si une voiture ou pire un camion n'est pas super bien garé à l'emplacement déjà biscornu des livraisons, et bien les klaxons font office d'en informer les résidents, et l'avenue (en fait juste une rue à sens unique sur ce petit tronçon) se transforme en bouchon depuis l'Avenue de Paris (laquelle , elle, porte bien son nom d'avenue), la rue Jean Moulin et la rue Victor Basch. Photos à l'appui pour le Vincennes info, la news letter ou autres..à votre disposition.

Quant au bruit, surtout aux beaux jours, où les fenêtres peuvent être ouvertes : on s'en fiche.
La braderie du centre ville a eu lieu, il fallait bien faire passer les bus et bien c'est tombé sur l'avenue de la République : tant pis pour les riverains, ils sont habitués maintenant.

Quant aux vibrations, pour les immeubles donnant directement sur cette avenue( ou rue) de la République, véritable caisse de résonance à chaque passage de gros camions, déjà si nombreux, ET de bus, puisqu'il s'agirait de la meilleure artère (plutôt veine) pour aller sur Montreuil & Fontenay sous bois : qu'à cela ne tienne !

Quant à la saleté produite, ce n'est pas un problème : l'entreprise Zaganelli se fera un plaisir de procéder au ravalement des immeubles noircis par la poussière et les gaz d'échappement.
Sans évoquer les camions Derichebourg, lesquels portent bien leur nom, ils fonctionnent samedis, dimanches, jours fériés compris et heures sup : aucun arrêt. . Idem et surtout les jeudis matins fériés dès 7h ramassage des verres par la commune ou une société de sous-traitance. Tant pis pour les oreilles des résidents...et tant pis s'ils ne partent pas en W-end.

Sans oublier l'espace motos, installé il y a deux ans également au début de la rue, avec les arrivées et lesdéparts vrombissants souvent longtemps, longtemps et les chaînes qui accompagnent cette mélodie : très sympa aussi.
Et pour finir ce tableau pittoresque, il y a le café PMU à l'angle, dont les clients hurlent sur les chevaux sur grand écran, faisant bénéficier les riverains de leurs cris stridents, les jours de courses hippiques ; toutes les 30/45 minutes.

Cerise sur le gâteau, la livraison de bois de chauffe de la pizzeria au feu de bois juste en face, 1 fois par mois le samedi matin entre 5h30 & 6h30 du matin avec au choix la brouette où les grosses bûches de bois sont jetées sur le métal, ou mieux le camion grue déposant délicatement le bois mais accompagné d'un moteur qui tourne fort : c'est pas mal aussi !
Malgré les demandes récurrentes auprès de ces commerçants de respecter notre tranquillité : rien y fait. Tout le monde s'en fiche !

Pas de chance, certaines rues de Vincennes sont tellement agréables, mais la notre est bruyante de part sa situation mais "on en a profité et abusé au maximum" Et là STOP, çà suffit !
Même l'organisation réussie et orchestrée par l'association des commerçants, accompagnée chaleureusement de Mr Baladassary le 21 juin à l'occasion de la fête de la musique aura été oubliée du dépliant de Vincennes sur les festivités de cette soirée.
Cette petite rue aurait pu être également un espace apaisé, serein et donc tranquille pour tous ses riverains et commerçants, lesquels ont probablement leurs raisons d'y rester, MAIS A QUEL PRIX !...

Ce qui m'a incitée à écrire ce billet d'humeur lasse, ce sont les travaux colossaux qui ont défiguré la place Pierre Semard : quelle en était l'urgence et la priorité ? Y avait-il un surplus de finances publiques ou les impôts communaux seraient -ils exponentiels ?

A mon humble avis, je trouve inadmissible d'avoir entamé ces travaux de démolition, même s'ils faisaient partie du projet de ville initial, pour lequel les vincennois auraient été concertés et l'auraient approuvé ??
C'est intolérable de voir les enfants des écoles maternelle & élémentaire, ainsi que leurs parents en file indienne et les habitués du RER passer sur la route, en même temps que les voitures et les cyclistes dans le sens opposé, car le trottoir prévu à leur effet est impraticable à heure d'influence.C'est dangereux et scandaleux. Les élus et les personnes à l'initiative d'un tel projet auraient-ils leurs enfants là ou résideraient -ils à proximité ?
J' en doute ! ET que de finances publiques gaspillées, alors que nous sommes sensés être en période de crise ou à sa sortier..

Je suis en colère et triste aussi car mes enfants ont fréquenté le groupe scolaire vernaudon et cette place avait son charme au goûter, même si le soir et la nuit peut-être était-elle moins fréquentable ? Mais surtout elle ne nécessitait pas AUJOURD'HUI de telles démolitions, assorties de conséquentes contraintes et à un prix exorbitant, lequel aurait pu être utilisé à meilleurs escients.

Dommage, et mon statut de citoyenne m'impose de faire part de mon indignation, face à tant d'abus de pouvoirs et si peu d'équité au sein des divers quartiers de Vincennes.

Je crains en effet que cette ville, sous l'effet de tels chantiers n'y perde son âme !


merci toutefois pour cette liberté d'expression

HAUZI PATRICIA :

le 26-06-2014 à 01:41:01
Quelle hausse!!
Et hop 8 jours apres les elections, le tarif residentiel passe de 6 à 8 E. 33% d'augmentation. et quelon ne parles pas du tarif de 80€ la semaine en parking souterrain

Cette ville devient punitive pour ceux qui y vivent

Brun Jean :

le 22-05-2014 à 15:35:10

Ville de Vincennes

De nouveaux tarifs ont été votés lors de la dernière séance du conseil municipal (dont vous trouverez le compte-rendu dans la rubrique Démocratie locale ), en cohérence avec le Plan de déplacements urbains d’Île-de-France, qui invite à mettre en place une réglementation adaptée en matière de stationnement de surface dans les secteurs à forte activité économique, afin d’assurer un taux de rotation efficient des véhicules.

En ce qui concerne le stationnement résidentiel, son tarif n’avait jamais été revisité depuis sa mise en place, en 2003. Or les coûts de gestion, d'entretien et de maintenance des horodateurs, quant à eux, n'ont cessé d'augmenter, et pèsent sur l'ensemble des contribuables. Il apparaît donc nécessaire aujourd'hui de modifier la participation de l'usager en relevant le tarif du stationnement résidentiel, qui reste à Vincennes, malgré cette récente augmentation, inférieur (8 euros la semaine) à celui des communes voisines telles que Saint-Mandé ou Nogent-sur-Marne, dont les forfaits hebdomadaires vont de 9 euros à 13 euros la semaine.

  • Générer en pdf
  • Haut de page

Sondage

DailyMotion DailyMotion